Grigor Dimitrov remporte le tournoi de Brisbane

Grigor Dimitrov a remporté un premier titre depuis deux... (Photo Tertius Pickard, AP)

Agrandir

Grigor Dimitrov a remporté un premier titre depuis deux ans et demi, et seulement le cinquième de sa carrière.

Photo Tertius Pickard, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Brisbane, Australie

Le Bulgare Grigor Dimitrov, 17e joueur mondial, a créé la surprise dimanche en s'adjugeant le tournoi de Brisbane au détriment du Japonais Kei Nishikori (5e), en trois sets 6-2, 2-6, 6-3 et 1 h 48 de jeu.

Pourtant donné grand favori, Nishikori, qui a demandé un temps mort médical à la fin de la deuxième manche, n'a été que l'ombre de lui-même, loin du niveau affiché samedi en demi-finale face au Suisse Stan Wavrinka (4e), battu 7-6 (7/3), 6-3.

Après la rencontre, le Japonais a affirmé en conférence de presse qu'une gêne à une hanche l'avait perturbé, mais qu'il n'en connaissait pas encore la gravité.

« Je l'ai ressentie pendant la deuxième manche, j'ai évidemment été un peu triste de terminer comme ça mais je ne pense pas que ça soit grand-chose, ça devrait aller », a estimé Nishikori, à une semaine du début des Internationaux d'Australie, première levée du Grand Chelem.

Le tournoi de Brisbane est le premier titre remporté par le Bulgare depuis deux ans et demi, et seulement le cinquième dans toute sa carrière. 

Surnommé « Baby Federer » en raison d'un style similaire à celui du champion suisse, Dimitrov, dont la meilleure place au classement ATP est 8e en 2014, a ensuite été souvent handicapé par des blessures et une baisse de forme, jusqu'à descendre à la 40e place mondiale.

Mais depuis quelques semaines, il a mangé du lion : rien qu'à Brisbane, il s'est permis de battre trois membres du top 10 : Dominic Thiem (8e), Milos Raonic (3e) et Nishikori.

« L'année dernière a été assez difficile en terme d'émotions, a confié le joueur âgé de 25 ans après sa victoire. C'est pourquoi ce titre signifie beaucoup pour moi, d'autant plus que je ne m'y attendais pas ».

Le Bulgare a affirmé que l'un de ses objectifs, fixés il y a six mois, était de remporter un tournoi : pour ce faire, « je me suis énormément investi dans le travail et j'ai beaucoup appris ».

« Je ne me suis jamais autant amusé sur un court que durant ces dix jours passés ici », a-t-il ajouté.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer