Duel Croatie-Argentine en finale de la Coupe Davis

Marin Cilic... (PHOTO Darko Bandic, AP)

Agrandir

Marin Cilic

PHOTO Darko Bandic, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Marin Cilic a dominé le Français Richard Gasquet en trois manches successives, dimanche, et il a permis à la Croatie d'atteindre la grande finale de la Coupe Davis pour seulement la deuxième fois de son histoire.

Champion du simple masculin des Internationaux des États-Unis en 2014, Cilic l'a emporté 6-3, 6-2, 7-5 devant ses partisans à Zadar. Cette victoire procurait à la Croatie une insurmontable avance de 3-1 avec un duel de simple à jouer.

Privée de Gaël Monfils et de Jo-Wilfried Tsonga, tous deux ennuyés par des blessures au genou, la France a gagné ce dernier match, lorsque Lucas Pouille a vaincu Marin Draganja 6-4, 6-4. Mais c'était trop tard pour la nation tricolore, neuf fois gagnante du saladier d'argent au cours de son histoire

À sa seule autre participation à la finale, il y a 11 ans, la Croatie avait vaincu la Slovaquie. Lors de la finale, qui se tiendra du 25 au 27 novembre, la Croatie affrontera l'Argentine.

Confrontée à la Grande-Bretagne, championne en titre, l'Argentine a atteint la finale pour la première fois depuis 2011 grâce à une victoire de Leonardo Mayer en simple contre Dan Evans. Classé 114e au monde, Mayer, qui a été préféré à Juan Martin del Potro, a défait Evans, 53e joueur mondial, 4-6, 6-3, 6-2, 6-4.

Plus tôt dimanche, Andy Murray avait forcé la tenue d'un cinquième match décisif devant un public partisan à Glasgow en défaisant Guido Pella 6-3, 6-2, 6-3.

Cilic intraitable

Cilic s'est avéré l'inspiration des Croates, gagnant ses deux matchs de simple avant de faire équipe avec Ivan Dodig, samedi, pour surprendre Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, la meilleure équipe de double masculin au monde.

Gasquet avait remporté deux de ses trois duels précédents contre le puissant Cilic, mais cette fois-ci, il n'a jamais été dans le coup.

Lors du premier set, Cilic a brisé le service de Gasquet au huitième jeu et a tenu le coup pour mettre fin à la manche. Pour ce faire, il a cependant dû sauver une balle de bris.

Cilic a pris les commandes du deuxième set grâce à des bris consécutifs qui lui ont permis de se bâtir une avance de 5-1. Le Croate a mis fin à la deuxième manche en gagnant son service sans n'allouer un seul point.

Forçant son rival à demeurer en fond de court, Cilic a réalisé un autre bris de service au début de la troisième manche.

Gasquet a réagi en inscrivant un bris de service dès le jeu suivant, mais un autre bris par Cilic, celui-là lors du 11e jeu, a fait la différence.

Barrages

Dans des matchs de barrage du Groupe mondial, Jan-Lennard Struff a défait Hubert Hurkacz 7-6 (4), 6-4, 6-1 pour permettre à l'Allemagne de vaincre la Pologne 3-2 et conserver sa place au sein du Groupe mondial en vue de 2017.

Devant ses partisans à Berlin, Struff a eu besoin d'un peu plus de deux heures pour prendre la mesure de son rival de 19 ans lors du duel décisif.

Plus tôt dimanche, Marcin Matkowski, âgé de seulement 20 ans, avait causé une surprise en prenant la mesure de Florian Mayer 6-2, 4-6, 6-2, 6-3 pour permettre à la Pologne d'égaler l'affrontement à deux matchs de chaque côté.

À Moscou, la Russie a mérité sa place au sein du Groupe mondial pour la première fois depuis 2012 dimanche, lors d'une journée bien remplie à cause de la pluie, vendredi, et des problèmes d'éclairage samedi.

Après une victoire du Kazakh Mikhail Kukushkin contre Evgeny Donskoy pour porter le score 1-1, la Russie a gagné le match de double. Andrei Kuznetsova a ensuite défait Kukushin 6-1, 6-2, 6-2 pour assurer le triomphe de la Russie.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer