• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Coupe Rogers: la foule ne fera pas plier Safarova face à Bouchard 

Coupe Rogers: la foule ne fera pas plier Safarova face à Bouchard

La 28e joueuse mondiale est bien consciente de... (photo Jean-Yves Ahern, archives USA Today Sports)

Agrandir

La 28e joueuse mondiale est bien consciente de ce qui l'attend, mais elle croit que ses 11 ans d'expérience sur le circuit de la WTA lui permettront de demeurer concentrée sur la tâche à accomplir.

photo Jean-Yves Ahern, archives USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guillaume Lepage
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Si la foule du stade Uniprix espère jouer dans la tête de Lucie Safarova lors de son match contre la Québécoise Eugenie Bouchard, mardi après-midi, elle se trompe royalement.

La 28e joueuse mondiale est bien consciente de ce qui l'attend, mais elle croit que ses 11 ans d'expérience sur le circuit de la WTA lui permettront de demeurer concentrée sur la tâche à accomplir.

« Je sais que la foule sera contre moi, a-t-elle dit en riant. Nous sommes habituées à jouer des matchs comme ça. Je me rappelle avoir joué des matchs en Fed Cup lors desquels la foule était très bruyante contre moi. Ça ne me dérange pas vraiment. »

Safarova et Bouchard, 42e raquette mondiale, n'amorceront pas leur match avant 14 h 30 sur le court central. Outre celle des partisans, la Tchèque s'attend à une bonne opposition de la part de la favorite locale.

Les deux joueuses se sont affrontées une seule fois, en 2013 à Québec, et Safarova avait triomphé 3-6, 6-3, 6-2.

« Elle a connu un peu de difficultés depuis sa première année, mais je crois qu'elle joue bien récemment, a déclaré Safarova. Je m'attends à un match difficile demain. Je ne crois pas que ce sera facile, mais j'aime bien me battre pour la victoire. »

Avant le tirage au sort, vendredi, les deux rivales avaient échangé quelques balles à l'entraînement.

« C'est une joueuse offensive, a expliqué la Tchèque. Je pense que nous nous connaissons bien et que nous savons à quoi nous attendre. »

Journée toute québécoise

Un heureux concours de circonstances a fait en sorte que les amateurs québécois pourront aussi voir à l'oeuvre Françoise Abanda et Aleksandra Wozniak au cours de la journée.

Abanda devait affronter la joueuse qualifiée Saisai Zheng lundi, mais la pluie a forcé la remise de son match à la soirée de mardi, sur le court Banque Nationale. Abanda aurait pu fouler le court central après 22 h 30, lundi, si l'horaire initial était demeuré inchangé.

« C'est dommage de jouer un match quand il n'y a personne pour le regarder, a fait valoir le directeur du tournoi, Eugène Lapierre. Nous voulions nous assurer que le stade sera plein demain (mardi) pour regarder la rencontre. »

Wozniak, elle, se frottera à la 25e raquette mondiale, Sara Errani, juste avant le match de Bouchard, vers 12 h 30.

« C'est bien de voir le spectacle donné par nos joueuses, a commenté Lapierre. Nous avons toujours espéré que ça se produirait, et ça arrive de plus en plus.

« Ce qui est le plus plaisant, c'est que ce n'est pas fini. J'espère sincèrement que ce n'est que le début, que nous allons voir ça davantage. »

En soirée sur le central, la troisième tête de série Garbine Muguruza fera face à la gagnante du match qui doit encore être complété entre Naomi Broady et Monica Puig. Cet affrontement sera suivi par un duel entre Simona Halep (no 5) et Daria Gavrilova.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer