• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Tournoi junior de Roland-Garros: Félix Auger-Aliassime s'incline en finale 

Tournoi junior de Roland-Garros: Félix Auger-Aliassime s'incline en finale

Félix Auger-Aliassime... (PHOTO MIGUEL MEDINA, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Félix Auger-Aliassime

PHOTO MIGUEL MEDINA, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À seulement 15 ans, Félix Auger-Aliassime a bien failli remporter aujourd'hui la finale du tournoi junior de Roland-Garros. Le Canadien s'est incliné de justesse, 1-6, 6-3, 8-6, face au Français Geoffrey Blancaneaux, après avoir eu trois balles de match dans le 12e jeu de la manche décisive.

Après avoir enlevé aisément la première manche, le jeune Canadien a laissé son rival revenir dans le match. La manche décisive a été très tendue, les deux joueurs ayant chacun leur tour la chance de se détacher. Dans le 12e jeu, avec un avantage de 6-5, Auger-Aliassime est venu près de briser le service de Blancaneaux, mais le Français a réussi à sauver la mise. C'est d'ailleurs lui qui a pris le service de son adversaire dans le jeu suivant, pour ensuite sceller sa victoire aisément au service.

Blancaneaux a littéralement été le «bourreau» des Canadiens cette année à Roland-Garros puis qu'il a battu successivement Benjamin Sigouin (en quart de finale), Denis Shapovalov (en demi) et Auger-Alissime. À bientôt 18 ans, le Français est tout près du circuit professionnel.

Auger-Aliassime était seulement le deuxième joueur canadien à avoir atteint une finale en Grand Chelem après Filip Peliwo, qui avait été couronné à Wimbledon et à l'Omnium des États-Unis en 2012. Félix avait déjà été couronné champion du double, aux côtés de Shapovalov, lors de l'Omnium des États-Unis en 2015, mais n'avait jamais été plus loin que le troisième tour en simple dans les tournois du Grand Chelem.

Disputée sur le court 1, juste avant l'entrée en scène des finalistes hommes sur le court central, la finale des garçons a été suivie par une foule imposante où on retrouvait plusieurs anciens joueurs, entraîneurs et représentants des médias internationaux. Les parents du champion, Marie Auger et Sam Aliassime, étaient également dans les gradins, aux côtés de l'entraîneur Guillaume Marx et du directeur du Centre national d'entraînement de Tennis-Canada, Louis Borfiga.

Considéré comme l'un des plus beaux espoirs du tennis masculin, Auger Aliassime est devenu l'année dernière le premier joueur né dans les années 2000 à remporter un match dans un tournoi professionnel de l'ATP. Il devrait d'ailleurs encore jouer dans certains tournois professionnels cette saison, en plus de tenter sa chance dans les tournois juniors du Grand Chelem.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer