Novak Djokovic accède aux demi-finales

Novak Djokovic participera à son 30e match de demi-finales en... (Photo Michel Euler, AP)

Agrandir

Novak Djokovic participera à son 30e match de demi-finales en carrière à un tournoi majeur.

Photo Michel Euler, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Paris

Le Serbe Novak Djokovic a fait fi d'une autre interruption causée par la pluie et disposé du Tchèque Tomas Berdych 6-3, 7-5, 6-3, jeudi, en quarts de finale des Internationaux de tennis de France.

Le numéro 1 mondial était à égalité 3-3 au troisième set lorsque la pluie s'est mise à tomber sur le court Philippe-Chatrier. Après une brève interruption, Djokovic a rapidement scellé l'issue de la rencontre en gagnant les trois jeux suivants.

Berdych était toutefois d'avis que cette trêve a coupé son rythme. Il était mécontent de la décision d'interrompre le duel alors que les conditions de jeu, à son avis, étaient exactement les mêmes que pendant la presque totalité du match, joué sur le court Philippe-Chatrier.

«C'est l'une des pires décisions dont j'ai été témoin sur le court, a-t-il déclaré. Nous avons joué deux manches et demi sous une pluie légère.»

Berdych avait également de la difficulté à comprendre l'explication qu'on lui a donnée.

«Lorsque l'arbitre est descendue et qu'elle nous a dit que nous allions attendre quelques minutes, pour voir si la pluie allait cesser ou non, je me suis demandé pourquoi attendre, et à quoi ça servirait. L'état du court ne pouvait s'améliorer; il ne pouvait que se détériorer. Nous allions nous asseoir par une température de dix degrés, ce qui n'avait aucun sens.»

Djokovic a ainsi atteint le carré d'as pour la sixième fois consécutive à Paris, un record. Celui qui convoite un premier titre en carrière aux Internationaux de France participera du même coup à son 30e match de demi-finales en carrière à un tournoi majeur.

Seuls Roger Federer, avec 39, et Jimmy Connors, avec 31, ont pris part à plus de matchs du carré d'as que lui depuis que l'entrée en scène des professionnels dans les tournois du Grand Chelem.

S'il parvient à l'emporter sur la terre battue, il obtiendrait du même coup un quatrième titre majeur consécutif - un exploit jamais réalisé depuis Rod Laver en 1969.

Il s'agirait aussi d'un 12e titre à un tournoi majeur en carrière, deux de moins que Rafael Nadal.

«Je suis très satisfait d'atteindre les demi-finales d'un autre tournoi du Grand Chelem. Mais parce que je dois jouer tous les jours, ma concentration immédiate porte sur ma récupération et mon prochain match. Je n'ai pas beaucoup de temps.»

Djokovic affrontera vendredi l'Autrichien Dominic Thiem, qui a pris la mesure du Belge David Goffin 4-6, 7-6 (7), 6-4, 6-1 sur le court Suzanne-Lenglen.

Sous pression face à son bon ami, Thiem sentait qu'il se dirigeait vers une défaite.

Après avoir gagné la première manche, Goffin, 12e tête de série, détenait une balle de manche lors du bris d'égalité du deuxième set, qu'il menait 7-6.

«Lors de la deuxième manche, je ne pensais pas pouvoir gagner le match parce qu'il dominait. Je ne savais plus quoi faire parce qu'il retournait bien mes services. Il ne commettait aucune erreur.»

Thiem tirait de l'arrière 4-2 au troisième set, mais il a comblé cet écart pour se qualifier pour les demi-finales d'un tournoi majeur pour la première fois de sa carrière.

«C'est un peu irréel, a-t-il admis.

«Ce sera incroyablement difficile, a ajouté Thiem. Je pense qu'il est à un niveau légèrement différent de tous les autres joueurs.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer