• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Retraite de Sharapova: le président de la fédération russe fait marche arrière 

Retraite de Sharapova: le président de la fédération russe fait marche arrière

Maria Sharapova a admis avoir été contrôlée positive au... (Photo Robyn Beck, archives AFP)

Agrandir

Maria Sharapova a admis avoir été contrôlée positive au meldonium aux Internationaux d'Australie en janvier dernier.

Photo Robyn Beck, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Moscou

Le président de la Fédération russe de tennis est revenu sur ses commentaires jeudi, indiquant qu'il ne voulait pas suggérer que le test antidopage échoué par Maria Sharapova puisse signifier la fin de sa carrière.

L'agence de presse russe R-Sport avait cité Shamil Tarpishchev jeudi déclarant que Sharapova se trouvait dans une mauvaise position et qu'il doutait fortement qu'elle puisse revenir au jeu.

«J'ai seulement dit qu'elle ne peut jouer puisqu'aucune décision n'a été prise dans ce dossier», a rectifié Tarpishchev un peu plus tard par l'entremise de l'agence de presse Tass.

Sharapova a échoué un test antidopage aux Internationaux d'Australie, en janvier, alors que des traces de Meldonium ont été découvertes dans ses échantillons.

Elle a admis avoir utilisé le médicament pendant une dizaine d'années et ne pas savoir qu'il avait été ajouté à la liste des produits interdits de l'Agence mondiale antidopage le 1er janvier 2016.

Sharapova demeure provisoirement suspendue jusqu'à ce qu'une décision soit prise par la Fédération internationale de tennis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer