Bernard Tomic fait l'impasse sur les Jeux de Rio

Bernard Tomic... (Photo Paul Crock, AFP)

Agrandir

Bernard Tomic

Photo Paul Crock, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Sydney, Australie

Le joueur australien Bernard Tomic a annoncé vendredi qu'il ne disputerait pas les Jeux olympiques de Rio cet été, mettant en avant un calendrier chargé et s'évitant d'attendre la décision du comité olympique australien, qui devait statuer sur son cas et son comportement tempétueux.

«C'est avec un profond regret que j'ai pris cette décision difficile», a expliqué le joueur. «J'ai toujours fièrement représenté mon pays en Coupe Davis», a rappelé Tomic, «mais en raison de mon calendrier extrêmement chargé et de circonstances personnelles, je suis malheureusement incapable de m'aligner pour ce tournoi», a-t-il dit.

En fait de calendrier chargé, au lieu du tournoi olympique, Tomic disputera le tournoi de Los Cabbos au Mexique, un tournoi mineur qu'il a remporté il y a deux ans.

Tomic, 22e joueur mondial, au tempérament bouillant, s'est maintes fois illustré sur et en dehors des courts en raison de son comportement, parfois limite. L'annonce de son retrait intervient alors que le comité olympique australien l'a récemment mis en garde, ainsi que son compatriote Kyrgios, sur leur attitude en menaçant de ne pas les sélectionner pour les JO de Rio.

Mais cet avertissement n'a pas vraiment eu l'effet escompté... La semaine dernière au Masters de Madrid Tomic a tenté, sur une balle de match au premier tour face à l'Italien Fognini, de retourner avec le manche de sa raquette.



Un geste désinvolte qu'il a ensuite commenté en conférence de presse d'après-match: «Je me fiche de cette balle de match? Le seriez-vous si vous aviez 23 ans et valiez plus de 10 millions?». Une attitude qualifiée d'«épouvantable» par la chef de la mission olympique australienne Kitty Chiller.

Le retrait de Tomic enlève en tout cas une belle épine du pied du comité olympique australien chargé de sélectionner les sportifs pour Rio. «C'est son choix. Nous ne forçons personne à participer aux JO», a réagi Kitty Chiller.

Lleyton Hewitt, le capitaine de l'équipe australienne de Coupe Davis, a lui pris la défense de Tomic estimant qu'il n'a pas dû prendre cette décision à la légère.

Deux golfeurs australiens, Adam Scott, ancien numéro 1 mondial, et Marc Leishman ont eux aussi annoncé qu'ils ne participeraient pas aux JO de Rio.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer