Eugenie Bouchard se fait rosser par Barbora Strycova

Eugenie Bouchard, classée 46e au monde, n'a réussi... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Eugenie Bouchard, classée 46e au monde, n'a réussi que 50% de ses premiers services lors de la deuxième manche, et n'a gagné que 13 points lors de cette deuxième manche.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
ROME

La Québécoise Eugenie Bouchard n'a pas fait le poids devant la Tchèque Barbora Strycova, s'inclinant en des manches de 6-1 et 6-0 en 63 minutes dans un match de troisième tour de l'Omnium d'Italie, jeudi.

Vingt-quatre heures après avoir surpris l'Allemande Angelique Kerber, deuxième joueuse mondiale, Bouchard a connu de nombreux ratés au service face à la 36e joueuse mondiale, particulièrement pendant la deuxième manche.

La Québécoise, classée 46e au monde, n'a réussi que 50% de ses premiers services lors de la deuxième manche, et n'a gagné que 13 points lors de cette deuxième manche.

Globalement, elle a été victime de six bris en sept présences au service. En contrepartie, Bouchard n'a eu qu'une seule chance de briser le service de sa rivale de 30 ans, lors du jeu initial de la deuxième manche, mais sans succès.

Avant le duel de jeudi, Bouchard présentait un dossier de 3-1 en carrière contre Strycova. La Québécoise avait gagné les trois premiers affrontements, dont un lors des Internationaux des États-Unis de 2014, avant de s'incliner en trois manches à Madrid, en 2015.

En quarts de finale, Strycova affrontera l'Américaine Madison Keys, qui a éliminé la Hongroise Timea Babos 7-6 (2), 6-3.

Dans d'autres rencontres du volet féminin, la favorite Serena Williams a effacé un déficit de 5-3 à la première manche et a préservé une balle de manche au bris d'égalité pour vaincre sa compatriote Christina McHale 7-6 (7), 6-1.

Williams a ressenti un malaise mercredi après avoir ingurgité la nourriture de son chien, mais elle a assuré se sentir beaucoup mieux jeudi.

La rivale de Williams en quarts de finale sera Svetlana Kuznetsova, qui a défait Daria Gavrilova 6-2, 2-6, 6-3.

Par ailleurs, la tête de série no 11, Timea Bacsinszky, a éliminé l'Espagnole classée huitième Carla Suarez-Navarro 5-7, 7-5, 6-2, tandis qu'Irina-Camelia Begu a vaincu Daria Kasatkins 6-1, 6-4.

La Japonaise Misaki Doi a quant à elle éliminé la Britannique Johanna Konta 4-6, 7-5, 6-2, et l'Espagnole Garbine Muguruza, troisième tête de série, a vaincu la Lettone Jelena Ostapenko, 6-1, 6-4.

Federer éliminé

Chez les hommes, le parcours de Roger Federer à l'Omnium d'Italie, qu'il tentait de remporter pour une première fois, a pris fin au troisième tour. Le Suisse a été battu par la 15e tête de série, Dominic Thiem, 7-6 (2), 6-4.

Federer avait pourtant pris l'avantage par un bris tôt à la première manche, mais Thiem a pu combler cet écart et Federer n'a plus été en mesure d'embêter l'Autrichien au service par la suite. Souvent piégé sur son revers par Thiem, Federer a éventuellement cessé de monter au filet après ses retours, offrant des coups gagnants faciles à son adversaire.

À la deuxième manche, Federer a tenté d'utiliser plus souvent le service-volée, mais il a aussi dû se raviser après que Thiem eut réussi plusieurs passings explosifs.

À 22 ans, Thiem est le plus jeune joueur du top-20. Il a remporté deux tournois déjà cette saison et avec une fiche de 32-9 en 2016, il n'est devancé que par le no 1 mondial, Novak Djokovic, qui a 34 victoires au compteur.

En quarts de finale, Thiem sera confronté à Kei Nishikori, tête de série no 6, qui a battu Richard Gasquet 6-1, 6-4.

Le septuple champion du tournoi de Rome, Rafael Nadal, a pris la mesure de l'Australien Nick Kyrgios 6-7 (3), 6-2, 6-4, et il affrontera au prochain tour au Foro Italico le Serbe Novak Djokovic.

Djokovic a surmonté un mauvais début de match avant de battre Thomaz Bellucci 0-6, 6-3, 6-2. C'était la première fois que le joueur no 1 au monde était blanchi dans un set depuis sa défaite contre Federer en finale du tournoi de Cincinnati en 2012.

À l'occasion d'une soirée plutôt fraîche, Djokovic a connu des ennuis à trouver ses repères tôt dans le match. Il a commis 16 fautes directes, contre seulement trois pour Bellucci, au cours de la première manche uniquement.

Lorsque Djokovic est finalement parvenu à conserver son service lors du premier jeu de la deuxième manche, il a levé les bras vers le ciel en signe de dérision, suscitant les applaudissements et les cris de la foule.

De plus, Andy Murray a pulvérisé Jérémy Chardy 6-0, 6-4 et croisera maintenant le fer avec la 12e tête de série, David Goffin. Ce dernier a humilié la huitième tête de série, Tomas Berdych, 6-0, 6-0 en 49 minutes.

D'autre part, l'Argentin Juan Monaco a surpris le champion des Internationaux de France, Stanislas Wawrinka, 6-7 (5), 6-3, 6-4 et Lucas Pouille a éliminé la neuvième tête de série David Ferrer 6-4, 6-1.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer