Nadal rejoint Nishikori en finale à Barcelone

Rafael Nadal... (PHOTO MANU FERNANDEZ, AP)

Agrandir

Rafael Nadal

PHOTO MANU FERNANDEZ, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BARCELONE, Espagne

Rafael Nadal égalera dimanche le record des 49 titres sur terre battue de Guillermo Vilas s'il bat en finale du tournoi de Barcelone le Japonais Kei Nishikori.

Kei Nishikori... (PHOTO MANU FERNANDEZ, AP) - image 1.0

Agrandir

Kei Nishikori

PHOTO MANU FERNANDEZ, AP

L'Espagnol tentera de remporter pour la neuvième fois l'épreuve catalane, un total qu'il avait atteint la semaine dernière à Monte-Carlo. Il ne s'est plus imposé à Barcelone depuis 2013.

En demi-finale, Nadal a dominé l'Allemand Philipp Kohlschreiber, 27e mondial, en deux sets 6-3, 6-3, en jouant un tennis solide, sinon exceptionnel.

« De mes six derniers matchs, c'est peut-être celui dans lequel j'ai eu le moins de rythme. J'ai raté un petit peu plus en revers. Mais je m'en suis très bien sorti », a commenté le N.5 mondial au micro de Teledeporte.

Le Majorquin a étouffé son adversaire grâce à des coups profonds, signe que la confiance est revenue, en commettant bien moins de fautes que l'Allemand (37 à 17).

Ce n'est pas la première fois que Nadal est à la poursuite d'un record de Vilas. Entre 2005 et 2007, il était resté invaincu sur terre battue pendant 81 matchs, soit plus de deux ans, surpassant l'Argentin, dont les exploits datent des années 1970 et 1980.

En finale, l'Espagnol affrontera celui qui lui a succédé au palmarès de Barcelone, le double tenant du titre, Kei Nishikori. En 2014 et 2015, Nadal avait perdu avant les demi-finales en Catalogne.

Le Japonais, 6e mondial, n'a pas eu à sortir le grand jeu pour se défaire de Benoît Paire 6-3, 6-2, le Français n'ayant jamais trouvé sa concentration.

Paire, 22e à l'ATP, a fait beaucoup de mauvais choix et a commis près de deux fois plus de fautes que son adversaire (27 à 14). Il a concédé la première manche sur deux doubles fautes.

Dans la deuxième, Paire a fait brièvement illusion en reprenant le bris pour revenir à 1-2, mais ce ne fut qu'un feu de paille.

Nishikori avait pourtant de quoi s'inquiéter car il avait perdu ses deux duels de 2015 contre le Français, notamment au premier tour de l'US Open. Paire restait sur un bon parcours à Monte-Carlo, où il avait été à deux doigts de battre Andy Murray en huitièmes de finale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer