Rafael Nadal venge sa défaite face à Fabio Fognini

Rafael Nadal salue la foule après sa victoire.... (Photo Josep Lago, AFP)

Agrandir

Rafael Nadal salue la foule après sa victoire.

Photo Josep Lago, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Barcelone

L'octuple vainqueur Rafael Nadal a vaincu Fabio Fognini, 12e tête de série, 6-2, 7-6 (1) pour mériter son billet pour les demi-finales du tournoi de Barcelone, vengeant ainsi sa défaite face à l'Italien à ce tournoi l'année dernière.

L'Espagnol, première tête de série, a réussi trois bris pour gagner le premier set mais il a dû combler un déficit de 4-2 pour forcer le bris d'égalité, qu'il a remporté quand Fognini a expédié la balle hors limite.

Nadal dispute sa première demi-finale à ce tournoi sur terre battue depuis la conquête de son huitième titre en 2013. Samedi, il aura pour adversaire Philipp Kohlschreiber, no 10, puisque l'Allemand a pris le mesure de Andrey Kuznetsov 6-3, 6-1.

Plus tôt, Kei Nishikori, double tenant du titre, a surmonté un début de match difficile pour vaincre Alexandr Dolgopolov 7-5, 6-0.

Nishikori a sauvé quatre balles de set pour tenir le coup et gagner le premier set.

Le Japonais, deuxième tête de série, affrontera en demi-finales Benoît Paire, no 6, samedi. Paire a défait Malek Jaziri 3-6, 7-5, 6-1.

L'année dernière, Fognini avait surpris Nadal en deux sets en huitièmes de finale à Barcelone. Fognini a ensuite défait l'ancien no 1 mondial en cinq sets aux Internationaux des États-Unis.

Nadal espère maintenant mettre fin à sa période creuse des 18 derniers mois alors qu'il cherche à disputer une autre finale une semaine après avoir remporté son neuvième titre à Monte-Carlo.

Nadal, cinquième joueur mondial, a expliqué que ce qui fait la différence cette année, c'est sa capacité à demeurer confiant dans l'adversité.

«Si c'était arrivé l'année dernière, ça n'aurait pas été un drame, mais ça m'aurait mis sur les nerfs, a confié Nadal. Je suis encore contrarié de ne pas avoir été capable de prendre l'avance 3-0 (au deuxième set). À ce moment, je savais que tout pouvait arriver.»

Nadal menait 2-0 au deuxième set, au moment où Fognini semblait incommoder par son épaule droite qui a exigé à deux reprises la présence du médecin pour un massage entre les points.

Mais c'est à partir de ce moment que Fognini a commencé à mieux jouer et il a fallu du temps à Nadal pour retourner la situation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer