• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Monaco: Nadal et Murray en demi-finales, Raonic et Federer éliminés 

Monaco: Nadal et Murray en demi-finales, Raonic et Federer éliminés

Milos Raonic n'a pas fait le poids face... (Photo Lionel Cironneau, AP)

Agrandir

Milos Raonic n'a pas fait le poids face à Andy Murray, vendredi.

Photo Lionel Cironneau, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Monte-Carlo

Pour une deuxième fois cette année, Milos Raonic a été incapable de venir à bout d'Andy Murray.

Murray, no 2 mondial, a facilement disposé de Raonic 6-2, 6-0 en quarts de finale du Masters de Monte-Carlo.

Murray, irrégulier à ses deux précédents matchs, n'a concédé aucune balle de bris contre Raonic et il a lui-même obtenu cinq bris.

«J'ai bien servi aujourd'hui, a dit Murray. Milos peut mettre de la pression si vous ne servez pas bien.»

Le Britannique a maintenant rendez-vous en demi-finales avec Rafael Nadal, vainqueur de Stanislas Wawrinka 6-1, 6-4.

«Si je joue comme je l'ai fait aujourd'hui, j'aurais une chance de l'emporter», a commenté Murray en vue de son match contre Nadal.

Murray a perdu contre Nadal en demi-finales de ce tournoi en 2009 et 2011, période au cours de laquelle le Majorquin a remporté huit titres d'affilée à Monte-Carlo.

Roger Federer a pour sa part subi la loi du Français Jo-Wilfried Tsonga (3-6, 6-2, 7-5) malgré le fait qu'il était à deux points de la victoire lorsqu'il menait 5-4 au set décisif et que Tsonga tirait de l'arrière 15-30 sur son service.

Federer effectuait son retour à la compétition à Monte-Carlo après une absence de deux mois à la suite d'une arthroscopie pour une déchirure d'un cartilage au genou. Malgré cette défaite, il est soulagé d'avoir passé ce premier test indemne.

«C'était bon de jouer deux matchs de suite, hier et aujourd'hui, bon de jouer pendant deux heures et 10 minutes aujourd'hui, a analysé Federer. C'était bien de disputer un match intense. Je suis heureux de la façon dont mon corps a réagi.»

Le Français Gaël Monfils complète le carré d'as, lui qui a pris la mesure de l'Espagnol Marcel Granollers 6-2, 6-4.

Avec l'élimination de Federer, du favori Djokovic et de Wawrinka - le champion des Internationaux de France -, Nadal fait figure de favori pour décrocher son neuvième titre - et son premier depuis 2012.

«Il demeure un joueur de premier plan sur terre battue», a poursuivi Federer au sujet de Nadal, dont le dernier titre à Monte-Carlo remonte à 2012.

Nadal a pour sa part amélioré son palmarès en carrière à 15-3 contre Wawrinka, champion des Internationaux de France.

Après avoir sauvé 15 de ses 17 balles de bris dans son match de troisième ronde contre Dominic Thiem, Nadal n'en a concédé qu'une seule cette fois.

«Je me suis bien défendu, je me suis bien déplacé sur le court, a dit Nadal. Quand j'en ai eu l'occasion, j'ai essayé de contrôler le point.»

Wawrinka s'est attiré les huées de la foule au cinquième jeu du premier set quand il a brisé sa raquette, la pliant rageusement autour de sa cuisse.

Au deuxième set, les ennuis du Suisse se sont poursuivis et il a concédé l'égalité ou le bris à chacun de ses jeux au service. Il a sauvé deux balles de match mais il a expédié dans le filet un coup droit à l'occasion suivante de Nadal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer