Maria Sharapova pourrait obtenir une audience en juin

Maria Sharapova pourrait être bannie du tennis pour une... (Photo Robyn Beck, archives AFP)

Agrandir

Maria Sharapova pourrait être bannie du tennis pour une période allant jusqu'à quatre ans après avoir échoué à un test antidopage au meldonium.

Photo Robyn Beck, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Moscou

Le président de la Fédération russe de tennis a déclaré que Maria Sharapova pourrait obtenir une audience disciplinaire pour dopage en juin.

Sharapova a été provisoirement suspendue et pourrait être bannie de son sport pour une période allant jusqu'à quatre ans après avoir échoué à un test antidopage au meldonium lors des Internationaux de tennis d'Australie en janvier. Une sentence réduite est cependant envisageable si elle parvient à convaincre le panel qu'elle n'avait pas l'intention de tricher.

Shamil Tarpishchev a confié à l'agence de presse russe Tass que «cette audience pourrait se dérouler en juin», mais a ajouté que «ce n'est pas une information officielle, mais ma simple opinion».

Tarpishchev a dit qu'il discutait régulièrement avec Sharapova et a indiqué qu'elle poursuivait son entraînement.

Sharapova a déjà confié qu'elle avait pris du meldonium pour des raisons médicales, et a ajouté qu'elle ignorait que la subtance était interdite depuis le 1er janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer