Indian Wells: Azarenka rejoint Williams en finale

Serena Williams disputera en effet sa première finale à... (PHOTO MARK J. TERRILL, AP)

Agrandir

Serena Williams disputera en effet sa première finale à Indian Wells depuis celle de l'édition 2001 durant laquelle sa famille avait été victime d'insultes à caractère raciste de la part de spectateurs, ce qui avait conduit au boycottage de l'épreuve jusqu'en 2015, et jusqu'à cette année pour son aînée Venus.

PHOTO MARK J. TERRILL, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence Science Presse
INDIAN WELLS

L'Américaine Serena Williams, N.1 mondiale, affrontera la Bélarusse Victoria Azarenka, N.15, en finale du tournoi WTA Premier d'Indian Wells dimanche.

Williams a dominé, pour la dixième fois en autant de confronations, la Polonaise Agnieszka Radwanska 6-4, 7-6 (7/1) et espère refermer définitivement dimanche un chapitre douloureux de sa carrière.

Elle disputera en effet sa première finale à Indian Wells depuis celle de l'édition 2001 durant laquelle sa famille avait été victime d'insultes à caractère raciste de la part de spectateurs, ce qui avait conduit au boycottage de l'épreuve jusqu'en 2015 pour Serena et jusqu'à cette année pour son aînée Venus.

« Après la finale de 2001, je ne me voyais pas revenir ici, jamais. Dimanche me permettra de tourner la page définitivement. Ce qui s'est passé alors était vraiment affreux, affreux, affreux », a-t-elle rappelé.

Avant de devenir la première joueuse à empocher l'un des titres les plus prestigieux du circuit à trois reprises, elle devra passer l'obstacle Azarenka.

L'ancienne N.1 mondiale, épargnée par les pépins physiques, est en pleine renaissance: 15e mondiale et déjà lauréate d'un titre en 2016, à Brisbane (Australie), le 18e de sa carrière, elle a fait plier la Tchèque Karolina Pliskova 7-6 (7/1), 1-6, 6-2.

Comme beaucoup, son bilan face à Williams est catastrophique avec 17 victoires pour l'Américaine et seulement trois pour la Bélarusse.

Mais la N.1 mondiale, en quête de son 70e titre, reste sur deux échecs douloureux: en demi-finale de l'US Open en septembre dernier et en finale de l'Open d'Australie 2016, alors qu'elle était largement favorite face à l'Italienne Roberta Vinci et à l'Allemande Angélique Kerber.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer