• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > L'Allemagne nivelle la marque contre la Suisse en Fed Cup 

L'Allemagne nivelle la marque contre la Suisse en Fed Cup

Angelique Kerber... (Photo Jens Meyer, AP)

Agrandir

Angelique Kerber

Photo Jens Meyer, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
LEIPZIG, Allemagne

La championne des Internationaux d'Australie, Angelique Kerber, a vaincu Timea Bacsinszky 6-1, 6-3 pour permettre à l'Allemagne de niveler la marque 1-1 contre la Suisse à l'issue de la première journée de compétitions dans le Groupe mondial I de la Fed Cup.

Une semaine après avoir vaincu Serena Williams en trois sets à Melbourne, la deuxième raquette mondiale n'a démontré aucun signe de fatigue, enlevant prestement le premier set en 30 minutes. Elle a ensuite converti sa cinquième balle de match pour mettre fin au duel, qui n'a duré qu'un peu plus d'une heure.

Plus tôt, Belinda Bencic avait donné les devants à la Suisse en défaisant Andrea Petkovic 6-3, 6-4. Petkovic avait bien amorcé le match, prenant rapidement les devants 2-0, mais ses 16 fautes directes se sont avérées très coûteuses, en plus des trois balles de bris offertes à Bencic, que cette dernière a toutes converties.

L'Allemande classée 23e a mieux joué au deuxième set, mais la jeune Suissesse de 18 ans, 11e au monde, a converti une de ses quatre balles de bris pour l'emporter.

À Cluj, en Roumanie, Monica Niculescu a vaincu la double championne de Wimbledon Petra Kvitova 6-3, 6-4 pour ramener la Roumanie et la République tchèque à 1 partout.

Karolina Pliskova était venue de l'arrière 6-7 (4), 6-4, 6-2 face à Simona Halep pour procurer l'avance aux Tchèques à l'issue du long premier simple.

Kvitova, qui a gagné 26 de ses 33 matchs de simple dans cette compétition, dont sept des huit derniers, souhaitait doubler cette avance, mais ses 46 fautes directes l'en ont empêchée. En comparaison, Niculescu n'en a commis que 12.

À Moscou, les Pays-Bas sont à une victoire de causer l'une des surprises du tournoi, alors qu'ils mènent 2-0 contre la Russie.

Même si Maria Sharapova ne disputera que le double dans ce duel, la Russie était favorite pour l'emporter. Ce n'est toutefois pas ce qui s'est reflété sur les courts lors de cette première journée.

Ekaterina Makarova a d'abord été dominée par Kiki Bertens, qui l'a emporté 6-3, 6-4 dans le premier match. Même si elle accuse 75 rangs de recul par rapport à la 31e place de Makarova, Bertens a signé ce gain avec style, réussissant 16 coups gagnants contre quatre pour sa rivale.

La Russie a ensuite subi un revers crève-coeur à l'issue du plus long match de simple de l'histoire du tournoi: Richel Hogenkamp, classée 141e au monde, a battu Svetlana Kuznetsova 7-6 (4), 5-7, 10-8 au terme d'exactement quatre heures de jeu.

Hogenkamp a servi pour le match à 5-4 dans le set ultime, mais elle a été brisée par Kuznetsova. La Russe n'a toutefois pas été en mesure de bâtir sur ce bris, qu'elle redonnera avec la marque à 8-8. Hogenkamp n'a de son côté pas raté pareille occasion et a clos la rencontre.

Finalement à Marseille, Caroline Garcia a eu le dessus 6-3, 7-5 sur Sara Errani pour permettre à la France de faire 1-1 contre l'Italie.

Cette victoire s'est avérée un soulagement autant qu'une frustration pour la capitaine française, Amélie Mauresmo, qui a vu Kristina Mladenovic échapper le premier duel 1-6, 6-4, 6-1 contre Camila Giorgi.

Mladenovic semblait en contrôle, mais son service l'a complètement abandonnée. Elle a terminé la rencontre avec un taux de réussite de seulement 34 pour cent au premier service. Giorgi a de plus converti les trois balles de bris que lui a offertes la Française dans le set ultime.

Garcia s'est assurée que la France n'accuse pas un retard de 0-2 en brisant le service d'Errani en quatre occasions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer