Eugenie Bouchard en demi-finale à Hobart

Eugenie Bouchard s'est imposée 6-3, 6-2 contre l'Italienne Camila Giorgi,... (PHOTO KENA BETANCUR, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Eugenie Bouchard s'est imposée 6-3, 6-2 contre l'Italienne Camila Giorgi, 35e mondiale.

PHOTO KENA BETANCUR, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Eugenie Bouchard a dû patienter plusieurs heures à cause des averses, mais elle était prête, un peu avant 22h30 (heure locale), quand elle est entrée sur le court central pour affronter l'Italienne Camila Giorgi, 35e mondiale, en quart de finale du tournoi de Hobart.

Bouchard s'est imposée 6-3, 6-2, en à peine 68 minutes, pour mériter le droit d'affronter la Slovaque Dominika Cibulkova en demi-finale vendredi (vers 21h ce soir à l'heure de l'Est).

«J'ai vraiment trouvé mon jeu ce soir», a-t-elle déclaré sur le court après sa victoire. «Et je veux vraiment remercier les spectateurs qui sont restés ici malgré la pluie et le froid. C'était vraiment impressionnant de vous voir dans les gradins!»

Le match de Bouchard, le quatrième de la journée sur le court central, devait débuter en milieu d'après-midi à Hobart, mais de nombreuses averses sont venues compliquer les choses. «Cela fait partie du tennis, a philosophé Bouchard, en point de presse. Il faut être patiente et s'arranger pour être prête quand notre tour vient d'aller jouer. Il faut rester détendue, éviter de jouer son match quatre ou cinq fois dans sa tête avant d'y arriver vraiment!

«Aujourd'hui, j'ai regardé un film, j'ai jeté un coup d'oeil au tournoi de Sydney et j'ai même eu le temps de dormir un peu! Mais nous voulions vraiment jouer. Et là, je pourrai passer une autre journée ici à Hobart.»

On a même vu la Québécoise donner un coup de main aux préposés qui devaient assécher les courts après chaque averse.

«Les conditions étaient difficiles et c'était vraiment frais (Bouchard portait des pantacourts et un chandail à manches longues). J'ai toutefois vite trouvé mon rythme et j'ai réussi à imposer mon jeu.»

Bouchard a un peu mieux fait au service avec quatre as et seulement trois bris contre elle. Elle a surtout été dominante en retour de service, remportant sept des 12 balles de bris qu'elle a obtenues tout au long du match.

En demi-finale, Bouchard retrouvera une rivale (Cibulkova) qu'elle a battue l'année dernière aux Internationaux des États-Unis, 7-6(9), 4-6, 6-3. «Probablement mon meilleur match de l'année, a-t-elle rappelé. Cela avait été une rude bataille et j'étais très fière de m'être imposée. Dominika est une excellente joueuse, très tenace, et je sais que ce sera un match très difficile.»

Ce sera la première présence de Bouchard à ce stade d'un tournoi depuis 16 mois. Elle avait été finaliste à Wuhan en Chine en septembre 2014. Depuis, elle n'avait atteint les quarts de finale qu'une seule fois, il y a presque un an, aux Internationaux d'Australie.

En deux semaines, après une pause de quatre mois, elle vient de remporter cinq matchs et d'atteindre les quarts de finale à Shenzhen et les demi-finales à Hobart.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer