Brisbane: Raonic entame la saison 2016 du bon pied

Milos Raonic... (PHOTO Saeed KHAN, AFP)

Agrandir

Milos Raonic

PHOTO Saeed KHAN, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John Pye
Associated Press
BRISBANE, Australie

Milos Raonic, qui était de retour en scène pour la première fois cette saison, a travaillé d'arrache-pied avant de vaincre le Croate Ivan Dodig 6-7 (2), 6-1, 6-4 au tournoi Brisbane International, jeudi.

Il croisera le fer au prochain tour avec Lucas Pouille, qui a surpris la sixième tête de série David Goffin 7-6 (5), 4-6, 6-3.

Raonic était de retour sur les lieux d'un exploit dont il a été victime, bien malgré lui. L'Ontarien avait concédé la 1000e victoire de Roger Federer en carrière sur le circuit de l'ATP, l'an dernier en finale à Brisbane.

Le Suisse s'est souvenu jeudi de l'ambiance festive qui régnait suite à son exploit. Après être venu à bout de Raonic, il a partagé le podium avec quelques-unes de ses idoles de jeunesse.

Sa première séance d'entraînement s'est révélée positive, a-t-il dit, mais il a attrapé un virus d'un de ses quatre enfants - toute la famille l'a attrapé - et la défense de son titre semblait incertaine à un certain moment.

En cette cinquième journée du tournoi, Federer a finalement entamé sa saison 2016 en l'emportant facilement 6-2, 6-1 contre le qualifié allemand Tobias Kamke, et il affrontera en quarts de finale Grigor Dimitrov, qui a battu Viktor Troicki 5-7, 7-6 (6), 6-2 plus tôt jeudi.

Le vainqueur de 17 tournois majeurs en carrière a converti cinq de ses six balles de bris et a préservé la seule qu'il a concédée à Kamke, trouvant rapidement ses repères sur le court et faisant taire les rumeurs d'avant-match voulant qu'il était peut-être blessé.

Azarenka poursuit son émergence

Puisque c'est l'hécatombe du côté féminin en raison des blessures et du jeu irrégulier des têtes d'affiche, Victoria Azarenka en a profité pour poursuivre son émergence.

La double championne des Internationaux de tennis d'Australie a atteint les demi-finales en disposant de la huitième tête de série Roberta Vinci 6-1, 6-2.

Elle n'a concédé que 10 jeux en route vers le carré d'as, où elle affrontera Samantha Crawford, une qualifiée américaine qui a renversé Andrea Pektovic 6-3, 6-0.

Azarenka, qui a été limitée à seulement 23 tournois au cours des deux dernières saisons en raison des blessures, a été victime d'un bris dans chaque manche. La Bélarusse a cependant converti sept de ses 11 balles de bris contre Vinci, qui avait mis un terme aux espoirs de Serena Williams de compléter le Grand Chelem la saison dernière en l'emportant en demi-finales des Internationaux des États-Unis.

La quatrième tête de série, Angelique Kerber, a poursuivi sa route en prenant la mesure d'Anastasia Pavlyuchenkova 6-4, 6-4, et elle a rendez-vous au prochain tour avec la sixième tête de série Carla Suarez Navarro. L'Espagnole a vaincu Varvara Lepchenko 4-6, 6-4, 7-5.

Wozniacki, sans difficulté

À la Classique ASB d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, la troisième tête de série, Caroline Wozniacki, a atteint les demi-finales en écrasant Alexandra Dalgheru 6-1, 6-0.

Wozniacki présente une fiche de 5-0 en carrière contre son adversaire en demi-finales, Sloane Stephens, qui a triomphé de la qualifiée britannique  Naomi Broady 7-6 (6), 6-3.

Dans les autres quarts de finale, Tamira Paszek a défait la qualifiée Kirsten Flipkens 6-4, 6-7 (3), 6-3 et Julia Goerges est venue à bout de Nao Hibino 6-7 (3), 6-2, 6-4.

L'Ukraine en finale à Perth

À la Coupe Hopman de Perth, l'Ukraine s'est qualifiée pour la finale de samedi en arrachant des victoires en simple à l'équipe dorée australienne, formée de Jarmila Wolfe et Lleyton Hewitt.

Wolfe s'est inclinée 6-3, 6-3 devant Elina Svitolina, tandis que Hewitt, qui annoncera officiellement sa retraite après les Internationaux d'Australie dans deux semaines, a plié l'échine 4-6, 6-3, 6-4 devant Alexandr Dogopolov. Ç'a procuré une avance insurmontable de 2-0 à l'Ukraine, même si le double mixte australien a ensuite gagné 3-6, 7-5, 10-5.

En soirée, les États-Unis ont battu la République tchèque 2-1, dans un duel entre deux pays déjà éliminés.

Vendredi, l'équipe verte australienne, toujours invaincue, peut accéder à la finale en défaisant la France, qui n'a toujours pas gagné un seul match dans ce tournoi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer