Novak Djokovic remporte son 4e Masters d'affilée

Novak Djokovic est toujours invaincu en cinq finales du... (PHOTO TIM IRELAND)

Agrandir

Novak Djokovic est toujours invaincu en cinq finales du Masters.

PHOTO TIM IRELAND

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Chris Lehourites
Associated Press
LONDRES

Comme ç'a été le cas tout au cours de l'année, Novak Djokovic a été le meilleur joueur sur le court.

Le Serbe, numéro un mondial, a écrit une nouvelle page de l'histoire du tennis masculin dimanche en devenant le premier joueur à remporter les Finales de l'ATP quatre années d'affilée. Il a réalisé ce tour de force grâce à une victoire sans équivoque aux dépens du Suisse Roger Federer, 6-3, 6-4, le tout en 80 minutes.

Djokovic a de nouveau livré une grande performance, remportant 16 points sur 19 à sa deuxième balle de service et en sauvant les deux seules balles de bris auxquelles il a été confronté.

Après avoir réussi deux bris de service lors du premier set, dont un qui lui a permis de clore la manche initiale, Djokovic en a ajouté un troisième lors du dixième et dernier jeu de la deuxième manche lorsque Federer a commis sa deuxième double faute de l'affrontement.

Djokovic conclut ainsi une année remarquable avec un cinquième titre en carrière lors du dernier tournoi de la saison.

En 2015, il a aussi remporté 11 tournois, dont trois des quatre rendez-vous du Grand Chelem. Il n'a laissé filer que les Internationaux de France - le seul qui manque toujours à son palmarès en carrière - aux mains de Stanislas Wawrinka.

« Ça ne pouvait mieux terminer la saison, a déclaré Djokovic sur le court de l'Aréna O2. L'année a été longue, bien sûr, mais ce fut la meilleure de ma vie. »

Le Serbe a savouré une douce revanche contre son grand rival, qui l'avait battu 7-5, 6-2, lors du volet préliminaire du tournoi. Il a aussi récolté un cinquième triomphe en huit affrontements contre Federer en 2015.

Cette 82e victoire en 2015 lui a par ailleurs permis d'égaler sa fiche globale contre Federer à 22 gains de chaque côté.

Six fois champion de ce tournoi au cours de sa glorieuse carrière, Federer a été trop erratique, commettant 31 erreurs directes dont 15 au coup droit.

« J'ai fait de mon mieux. Je pense avoir joué à un haut niveau, même en finale. Certains points ont été bizarres, mais Novak méritait la victoire aujourd'hui, comme tant de fois cette année. Félicitations pour une saison ridiculement remarquable », a déclaré le Suisse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer