La présidente de la WTA quitte son poste

La présidente de la WTA, Stacey Allaster.... (Photo Roslan Rahman, archives AFP)

Agrandir

La présidente de la WTA, Stacey Allaster.

Photo Roslan Rahman, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
St. Petersburg, Floride

La présidente de la Women's Tennis Association (WTA), Stacey Allaster, a remis sa démission.

Elle quittera ses fonctions le 2 octobre. LA WTA a indiqué mardi que son conseil d'administration a déjà lancé le processus de recherche de son successeur, sans toutefois établir d'échéancier pour combler le poste.

Afin d'expliquer sa décision, Allaster a parlé d'un changement de ses priorités. Elle a dit que la mort de son beau-frère Brad Drewett, alors chef de la direction de l'ATP, en 2013 s'était avérée «un signal d'alarme».

Elle s'est joint à la WTA en 2006 à titre de présidente et avait été promue à chef de la direction en 2009. La Canadienne de 52 ans a déclaré par communiqué que cela avait été «un privilège de diriger l'organisation fondée par Billie Jean King». King l'a d'ailleurs décrite comme «une visionnaire pour le tennis au cours de la dernière décennie».

Allaster a joué un rôle-clé pour l'obtention de bourses égales pour les joueuses de la WTA sur six tournois conjoints ainsi que tous les tournois majeurs. Elle est également responsable de la simplification du calendrier de la WTA ainsi que de l'obtention d'une entente médiatique internationale pour le circuit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer