• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Coupe Banque Nationale: duel de jeunes pousses en finale 

Coupe Banque Nationale: duel de jeunes pousses en finale

Annika Beck... (PHOTO FOURNIE PAR WIKIPÉDIA)

Agrandir

Annika Beck

PHOTO FOURNIE PAR WIKIPÉDIA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Québec

L'Allemande Annika Beck, âgée de 21 ans, s'est qualifiée pour sa 4e finale WTA en éliminant à Québec la Croate Mirjana Lucic-Baroni (N.104), tenante du titre, 6-2, 2-6, 6-4 samedi.

Elle jouera dimanche le titre face à la Lettone Jelena Ostapenko (N.101), qui s'est qualifiée pour sa première finale WTA en dominant 6-4, 6-2 la Britannique Naomi Broady (157e) un peu plus tôt.

Après avoir terrassé la Tchèque Lucie Hradecka (N.53) 6-0, 6-3 en quarts de finale, Beck (N.57) a créé une demi-surprise face à Lucic-Baroni, favorite du tournoi après le retrait sur forfait de la tête de série N.1, l'Américaine Madison Keys.

Car la Croate de 33 ans avait remporté en septembre 2014 à Québec le troisième titre de sa carrière, le premier depuis 1998.

Beck affrontera en finale une autre jeune pousse du circuit: Ostapenko, âgée de 18 ans seulement et dont ce sera la quatrième finale de l'année, mais la première dans un tournoi WTA. Sur le circuit ITF, elle s'est déjà imposée cette saison à Saint-Pétersbourg en février avant d'échouer sur la dernière marche à Quanzhou en mars et Sobota en juillet.

La joueuse de Riga, qui disputait déjà contre Broady sa première demi-finale à ce niveau, avait remporté en 2014 le tournoi junior de Wimbledon, où elle a créé la sensation cette année chez les «grandes» en éliminant au 1er tour la tête de série N.9, l'Espagnole Carla Suarez Navarro 6-2, 6-0.

L'Allemande Beck a plus d'expérience avec un titre WTA acquis en 2014 à Luxembourg et une finale cette année, perdue à Florianopolis. Elle avait également déjà atteint, mais perdu la finale à Luxembourg en 2013. 

Mais les deux uniques face-à-face entre les deux finalistes ont tourné à l'avantage d'Ostapenko, cette année à Contrexéville sur le circuit ITF (4-6, 6-4, 7-5) et surtout à l'US Open (6-4, 1-6, 6-4).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer