• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Flavia Pennetta triomphe à New York puis annonce sa retraite 

Flavia Pennetta triomphe à New York puis annonce sa retraite

Flavia Pennetta... (PHOTO JEWEL SAMAD, AFP)

Agrandir

Flavia Pennetta

PHOTO JEWEL SAMAD, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
NEW YORK

Flavia Pennetta va pouvoir se retirer en sachant qu'elle a triomphé lors d'un des tournois les plus réputés de son sport.

L'Italienne a remporté les Internationaux de tennis des États-Unis, samedi, battant en finale sa compatriote Roberta Vinci, 7-6 (4) et 6-2.

Puis, lors de la présentation du trophée, elle a annoncé qu'elle prenait sa retraite. Elle en est venue à cette décision le mois dernier, mais avait depuis gardé cela confidentiel.

Pennetta, 33 ans, va quitter en ayant finalement obtenu le titre de prestige tellement convoité. La 26e tête de série l'a mérité à son 49e tournoi majeur, la plus longue attente de l'histoire pour une première consécration du genre.

«C'est ainsi que je dis adieu au tennis, a dit Pennetta, avec non loin d'elle son fiancé, le joueur de l'ATP Fabio Fognini. Je ne pourrais pas imaginer une plus belle conclusion.»

Bien qu'il s'agissait de sa dernière présence aux Internationaux américains, Pennetta compte toujours participer aux tournois de Wuhan et de Pékin, d'ici à la mi-octobre.

Propulsée au huitième rang de la WTA par sa victoire, Pennetta pourrait aussi avoir sa place aux Finales du circuit féminin, du 25 octobre au 1er novembre, à Singapour.

Son meilleur résultat précédent en grand tournoi était une place en demi-finale dans la Grosse Pomme, en 2013.

L'athlète de Brindisi, ville côtière du sud de l'Italie, a soulevé un total de 11 trophées en carrière. Celui de samedi est accompagné de 3,3 millions $ en bourse.

Vinci a peiné au filet, n'inscrivant le point que la moitié du temps (15 sur 30). Les montées de sa rivale ont été beaucoup plus fructueuses, avec 16 points en 20 occasions.

Pennetta a prévalu 28-21 pour les coups gagnants, 4-2 pour les bris et 4-0 pour les as.

C'était la première fois dans l'histoire du tennis moderne que la finale d'un tournoi majeur opposait deux Italiennes.

Pennetta, 26e au monde, devient la septième joueuse classée hors du top 25 à avoir gagné une finale en Grand chelem.

Le groupe comprend aussi Kim Clijsters (2009, États-Unis), Venus Williams (2007, Wimbledon), Serena Williams (2007, Australie), Barbara Jordan (1979, Australie), Chris O'Neil (1978, Australie) et Evonne Goolagong (1977, Australie).

Classée 43e au monde avant le tournoi, Vinci a écarté la favorite Serena Williams en demi-finale. L'Américaine voyait ainsi sa série de gains en tournoi majeur stoppée à 33, elle qui avait remporté les trois autres tournois du Grand chelem, cette saison.

Steffi Graf reste la dernière avec la distinction d'être la championne des quatre tournois majeurs d'une saison donnée, en 1988.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer