Eugenie Bouchard entame son parcours du bon pied

Eugenie Bouchard a remporté une victoire réconfortante en... (Photo Kena Betancur, AFP)

Agrandir

Eugenie Bouchard a remporté une victoire réconfortante en deux manches de 6-4 et 6-3 sur l'Américaine Alison Riske.

Photo Kena Betancur, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

L'association entre Eugenie Bouchard et Jimmy Connors a porté ses premiers fruits, lundi, lorsque la Québécoise a battu l'Américaine Alison Riske pour la cinquième fois de suite, au compte de 6-4, 6-3.

Bouchard tente de conclure une saison décevante sur une bonne note. Après avoir atteint le carré d'as de trois tournois du Grand Chelem l'an dernier, dont la finale à Wimbledon, Bouchard a été incapable de répéter l'exploit cette année.

> Les résultats des matchs

La 25e tête de série a démontré de belles choses contre Riske, surmontant un bris tôt au premier set pour rapidement prendre le contrôle de la rencontre. La jeune femme originaire de Westmount a décoché quatre as et n'a commis qu'une double faute, en plus d'obtenir 15 balles de bris - dont cinq ont été converties.

Riske a connu sa part d'ennuis avec six doubles fautes, mais elle est néanmoins parvenue à briser Bouchard à trois reprises. Bouchard affrontera au deuxième tour la Slovène Polona Hercog.

En début de soirée, Serena Williams a entamé son parcours en profitant de l'abandon de son adversaire, la 86e joueuse mondiale Vitalia Diatchenko, alors qu'elle menait 6-0, 2-0. Le match n'a duré que 27 minutes. Williams a gagné 32 des 37 points qu'elle a disputés.

La Russe a reçu la visite de la thérapeute pendant le premier set, et elle a poursuivi - temporairement - le match avec des bandages à la cheville et au pied gauches. La prochaine adversaire de la no 1 mondiale sera la Hollandaise Kiki Bertens. Williams pourrait réaliser le premier Grand Chelem depuis Steffi Graf en 1988.

La soeur de Serena Williams, Venus, a également triomphé en lever de rideau du tournoi. Venus, la plus vieille joueuse inscrite à New York à l'âge de 35 ans, a vaincu la Portoricaine Monica Puig 6-4, 6-7 (7), 6-3 pour porter sa fiche à 17-0 en carrière au premier tour à New York.

D'autre part, l'Américaine CoCo Vandeweghe a battu sa compatriote Sloane Stephens 6-4, 6-3 - en prenant même le temps de discuter au beau milieu de l'affrontement.

Vandeweghe, la 45e raquette mondiale, a poursuivi sa lancée après avoir accédé aux quarts de finale à Wimbledon, où elle a contraint Maria Sharapova à disputer trois sets. Après avoir gagné le premier set lundi, Vandeweghe a accordé une entrevue au réseau ESPN, une décision inhabituelle qui a entraîné son lot de reproches des autres joueuses sur Twitter.

Et tombent les filles

Après seulement quelques heures de jeu, l'US Open avait déjà perdu quatre des 10 premières joueuses mondiales.

La Serbe Ana Ivanovic, septième tête de série, a perdu son match de premier tour, ce qui ne fut pas nécessairement une surprise. Elle affrontait Dominika Cibulkova, une ancienne membre du top 10 et finaliste au US Open qui a glissé au 50e rang mondial en raison d'une blessure.

Cibulkova a gagné 6-3, 3-6, 6-3 lors du premier match du tournoi disputé au stade Arthur-Ashe. Elle a été opérée au tendon d'Achille en février et a raté plus de quatre mois d'action.

Ivanovic, championne à Roland-Garros en 2008 et ancienne no 1 au monde, était une des rares femmes en lice à Flushing Meadows qui a déjà vaincu Williams en Grand Chelem, réussissant l'exploit en Australie en 2014. Cibulkova avait atteint la finale cette année-là, s'inclinant contre Li Na.

Karolina Pliskova (no 8), Carla Suarez Navarro (no 10), Jelena Jankovic (no 21) et Svetlana Kuznetsova (no 30) ont aussi baissé pavillon lundi, moins de vingt-quatre heures après que la troisième tête de série Sharapova eut déclaré forfait en raison d'une blessure à la jambe droite. Elles étaient toutes dans la portion de tableau de Williams. Avant même qu'elle ne saute sur le court lundi, elle savait donc qu'aucune joueuse du top 10 mondial ne pourra se dresser entre elle et la finale.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer