• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Stanislas Wawrinka attend toujours des excuses de Nick Kyrgios 

Stanislas Wawrinka attend toujours des excuses de Nick Kyrgios

Stanislas Wawrinka... (Photo John Minchillo, AP)

Agrandir

Stanislas Wawrinka

Photo John Minchillo, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Cincinnati

Le Suisse Stanislas Wawrinka attend toujours que l'Australien Nick Kyrgios lui présente ses excuses après les propos insultants tenus la semaine dernière durant leur duel à la Coupe Rogers de Montréal, a-t-il expliqué mercredi.

«Il ne s'est pas vraiment excusé auprès des personnes concernées. Il devrait le faire, c'est aussi simple que cela», a déclaré Wawrinka après sa victoire face au Croate Borna Coric 3-6, 7-6 (7/3), 6-3 au deuxième tour à Cincinnati.

«J'ai eu du mal à rester complètement concentré sur ce qui se passait sur le court et à me battre comme je le voulais, a-t-il admis. Les derniers jours ont été difficiles pour plusieurs personnes.»

«Ce qu'il a fait a déclenché beaucoup de colère dans les vestiaires. Cela a des conséquences sur la vie privée des gens (...) Ce n'était que quelques mots, mais avec une seule phrase, il a fait du mal à beaucoup de gens», a-t-il rappelé.

«On parle encore beaucoup de cette histoire, car c'est encore tout frais (...) Cela m'a fait du bien de jouer en double et de prendre plaisir sur les courts de tennis», a souligné le cinquième joueur mondial.

L'Australien avait tenu des propos insultants à son égard lors de leur match du deuxième tour à Montréal: il avait relevé que son compatriote Thanasi Kokkinakis avait eu une liaison avec la nouvelle compagne du Suisse.

Kyrgios avait écopé le lendemain de deux amendes d'un total de 12 500 dollars de la part de l'ATP qui a également ouvert une enquête sur le dérapage de l'Australien.

De son côté, la Croate Donna Vekic, mise en cause par Kirgyos, a regretté le comportement de l'Australien: «Ce n'est pas facile, mais j'essaie de mon concentrer sur mon prochain match».

«Je n'ai pas parlé à Kyrgios. Mais ce qui s'est passé est très décevant, j'espère que cela n'arrivera plus, car ce n'est pas bon pour l'image du tennis», a regretté la Croate âgée de 18 ans.

Wawrinka a assuré que cette controverse n'allait pas perturber sa préparation pour les Internationaux des États-Unis, qui débuteront le 31 août à New York.

«Je me connais bien, je sais comment préparer un tournoi du Grand Chelem, je suis sûr que je serai prêt pour l'US Open», a-t-il conclu.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer