Serena Williams peine face à Heather Watson

Serena Williams tirait de l'arrière 0-3 dans la... (PHOTO ADRIAN DENNIS, AFP)

Agrandir

Serena Williams tirait de l'arrière 0-3 dans la troisième manche avant de remonter la pente et l'emporter 7-5.

PHOTO ADRIAN DENNIS, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
LONDRES

Après avoir remporté la manche initiale en seulement 25 minutes, laissant croire qu'elle disputerait un autre match de routine, l'Américaine Serena Williams a frôlé la porte de sortie à Wimbledon vendredi.

La première joueuse mondiale a surmonté trois bris de service lors du dernier set avant de se défaire de la Britannique Heather Watson par un score de 6-2, 4-6, 7-5, à l'issue d'un duel qui a duré 2 h 14.

«Honnêtement, je ne croyais pas que j'allais gagner ce match. Comment je m'en suis sortie, je ne le sais vraiment pas.

«Elle a tout fait tellement bien. J'étais incapable de suivre le rythme. Parfois, il arrive que ce ne soit pas votre journée. J'ai pensé à un certain moment que ce n'était peut-être pas ma journée.»

Ce ne sont pourtant pas les occasions qui ont manqué pour Watson. L'athlète de 23 ans, 59e au monde, a pris une avance de 3-0 lors de la manche décisive grâce à deux bris, avant de voir Williams gagner les quatre jeux suivants.

Après avoir égalé le score, Watson s'est de nouveau placée en position pour créer la plus grande surprise du tournoi, réalisant un autre bris. Malgré l'appui du public londonien, Watson n'a pu capitaliser, et Williams a mis fin au passionnant duel lors du 12e jeu, au service de sa rivale et à sa troisième balle de match.

«Lorsqu'elle a besoin de frapper un coup le long de la ligne ou de réussir un coup gagnant, elle le fait, a noté Watson. Et c'est ce qu'elle a fait.»

Du coup, Williams maintient l'espoir de boucler le Grand Chelem en 2015, après ses conquêtes en Australie et à Paris.

Si elle signe un sixième triomphe en carrière à Wimbledon, Williams sera en possession des quatre titres majeurs puisqu'elle a gagné les Internationaux des États-Unis en septembre dernier.

Au prochain tour, Serena affrontera sa soeur Venus, qui a eu la tâche beaucoup plus facile contre la Serbe Aleksandra Krunic, l'emportant 6-3, 6-2 en 70 minutes. Ce sera le 26e duel entre les frangines et Serena mène la série 14-11. Ce sera par ailleurs le premier rendez-vous entre les deux soeurs à un tournoi majeur depuis la victoire de Serena en finale de Wimbledon, en 2009.

«Elle est en meilleure forme que moi, a affirmé Serena au sujet de sa soeur aînée, et je crois qu'elle a un léger avantage. Mais au moins une de nous deux participera aux quarts de finale, ce qui est bon.»

«C'est dommage que ce soit si tôt», a-t-elle aussi fait remarquer.

Plus tôt en journée, l'Américaine CoCo Vandeweghe a poursuivi son parcours de rêve vendredi en accédant à la deuxième semaine d'activités de Wimbledon pour la première fois de sa carrière.

Vandeweghe, classée 47e, a facilement battu l'Australienne Samantha Stosur en deux manches de 6-2, 6-0 au troisième tour du tournoi majeur. Elle n'a mis qu'une heure pour y parvenir.

L'issue de la rencontre entre Maria Sharapova et la 29e tête de série Irina-Camelia Begu s'est révélée un peu plus prévisible, la Russe disposant de sa rivale 6-4, 6-3 sur le court no 1.

D'autre part, la Suissesse Belinda Bencic a stoppé Bethanie Mattek-Sands, éliminant l'Américaine qui pointe au 158e échelon mondial en sets consécutifs. Bencic l'a emporté 7-5, 7-5 dans un match marqué par 10 bris et qui s'est prolongé pendant une heure et 49 minutes sur le court no 18.

L'ancienne numéro un mondiale Victoria Azarenka, maintenant 23e au monde, a elle aussi franchi le troisième tour grâce à une victoire en des sets identiques de 6-4 contre la Française Kristina Mladenovic.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer