Murray, Federer et Nadal surmontent la chaleur

Andy Murray... (Photo Tim Ireland, AP)

Agrandir

Andy Murray

Photo Tim Ireland, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ludovic Luppino
Agence France-Presse
Wimbledon

Les membres du «Big Four» Andy Murray, Rafael Nadal et Roger Federer ont surmonté la chaleur pour lancer sans dommages mardi leur campagne de reconquête de Wimbledon.

Murray a remporté un match compliqué en trois sets (6-4, 7-6 (7/3), 6-4) contre le Kazakh Mikhail Kukushkin, 59e mondial.

> Consultez les résultats chez les hommes

«C'était un match difficile. Il m'a rendu la vie difficile à la fin du deuxième set», a souligné le lauréat de Wimbledon en 2013, vainqueur en 2h12 et opposé au prochain tour au Néerlandais Robin Haase.

Roger Federer a eu besoin d'une heure de moins (1h07) pour expédier le Bosnien Damir Dzumhur, premier représentant de son pays à participer au prestigieux tournoi du «All-England club» chez les messieurs.

Finaliste l'an passé, le champion helvète, qui court après un huitième titre en Angleterre (18e en Grand Chelem) ne lui a pas laissé la moindre occasion de bris en négociant bien ses premières balles (seulement six points lâchés) pour l'emporter 6-1, 6-3, 6-3.

Le Bâlois se demandait seulement s'il avait vraiment besoin d'une douche à l'issue de la partie, à tel point il était déjà «mouillé».

Pour Rafael Nadal, ces conditions de jeu sont «idéales». «Quand il fait ce temps-là, Londres est le plus bel endroit du monde», a savouré le Majorquin qui a reverdi sous le soleil de Grande-Bretagne.

Sa victoire (6-4, 6-2, 6-4) contre le Brésilien Thomaz Bellucci devrait un peu rassurer l'ancien numéro 1 mondial, redescendu au 10e rang, qui s'était fait surprendre dès son entrée en lice au Queen's il y a deux semaines par l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov.

«J'ai fait un match solide. C'est une victoire très positive. Je n'ai pas de mauvaise impression. Mon revers est OK. Je dois être un peu plus agressif en coup droit pour la suite», a expliqué l'Espagnol.

Le double lauréat de Wimbledon (2008, 2010), absent des quarts de finale depuis trois ans, devra se méfier de son prochain adversaire: l'Allemand Dustin Brown (102e), d'origine jamaïcaine et à la coiffure rasta, qui l'avait battu lors de leur unique confrontation (6-4, 6-1) en huitièmes de finale du tournoi de Halle l'an passé.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer