Andy Murray remporte sa 4e couronne au Queen's

Andy Murray... (Photo Paul Childs, Reuters)

Agrandir

Andy Murray

Photo Paul Childs, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Au terme d'un long dimanche commencé par une demi-finale, Andy Murray, N.3 mondial, a remporté pour la quatrième fois le tournoi sur gazon du Queen's à Londres, en battant le Sud africain Kevin Anderson en finale (6-3, 6-4).

À peine deux heures avant la finale, Murray a éliminé le Serbe Viktor Troicki 6-3, 7-6 (7/4) dans une rencontre qui avait été interrompue samedi par la pluie puis la nuit alors que les joueurs étaient à égalité 3-3 dans le premier set.

Mais ce défi physique n'a pas effrayé le vainqueur de Wimbledon 2013, qui a même connu moins de difficulté à battre Anderson en 64 minutes.

Avec cette 4e victoire au Queen's, l'Écossais rejoint Boris Becker, Andy Roddick et Lleyton Hewitt au nombre de succès dans ce tournoi.

Malgré plus de 100 as sur l'ensemble du tournoi, le géant sud-africain (2m03) n'a rien pu faire face aux retours d'une précision chirurgicale de Murray.

Le N.3 mondial a rapidement pris le service d'Anderson à deux reprises pour conclure le premier set 6-3. Malgré une deuxième manche plus accrochée, Murray a su prendre une nouvelle fois le service du Sud-africain.

«J'ai joué de mieux en mieux au fur et à mesure de la semaine. J'ai réalisé quelques grands coups aujourd'hui et je devais jouer de cette façon si je voulais gagner», a déclaré Murray.

«On veut aller à Wimbledon avec quelques matchs dans la valise. J'ai mieux joué que je ne l'ai fait en 2013, mais c'est très compliqué de remporter ce genre de tournoi», a-t-il ajouté.

Anderson a de son côté perdu sa 6e finale d'affilée depuis 2012 et son succès à Delray Beach.

«Andy est un joueur fantastique. C'est difficile de jouer contre lui ici, mais il y a beaucoup de points positifs à prendre en considération cette semaine», a estimé Anderson.

Murray remporte son troisième titre de l'année après ses victoires sur terre battue à Madrid et Munich.

À 28 ans et 34 titres, il se rapproche un peu plus des joueurs qui ont laissé une trace dans l'ère open. Il est en 18e position des joueurs les plus titrés aux côtés d'Arthur Ashe, Michael Chang et John Newcombe.

À une semaine de Wimbledon, ce succès est peut-être de bon augure pour le récent demi-finaliste de Roland-Garros puisqu'il s'agit de son premier titre sur gazon depuis son succès dans le temple du All England Club.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer