Ana Ivanovic et Lucie Safarova dans le carré d'as

Roland-Garros est le lieu de l'unique titre du... (Photo Dominique Faget, AFP)

Agrandir

Roland-Garros est le lieu de l'unique titre du Grand Chelem d'Ana Ivanovic, en 2008.

Photo Dominique Faget, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Paris

Ana Ivanovic a gagné son billet pour les demi-finales d'un tournoi majeur pour la première fois depuis son seul titre dans un tournoi du Grand Chelem acquis aux Internationaux de France il y a sept ans. Elle a pris la mesure d'Elina Svitolina 6-3, 6-2, mardi.

Ivanovic, septième tête de série, est demeurée invaincue en sept confrontations contre son adversaire de 20 ans.

Après avoir concrétisé sa victoire avec un passing - son 28e coup droit victorieux du match - la championne de 2008 à Roland-Garros a déclaré: «Je ne sais pas si je dois me sentir très vieille ou très heureuse.»

Par une journée venteuse sur le court Philippe Chatrier, Ivanovic a entrepris le match avec une double-faute mais, une fois qu'elle a trouvé son rythme, elle a pris le contrôle du match. La Serbe a également été la meilleure des deux joueuses sur les points importants, sauvant trois des quatre balles de bris contre elle.

Ivanovic, âgée de 27 ans, fera maintenant face à Lucie Safarova (no 13), qui a eu raison de Garbine Muguruza 7-6 (3), 6-3, se qualifiant pour sa deuxième demi-finale en Grand Chelem.

Safarova, qui a surpris la tenante du titre Maria Sharapova au tour précédent, avait également pris part à la demi-finale du tournoi de Wimbledon l'année dernière.

Après avoir échangé des bris en début de match, Ivanovic a pris les choses en main, s'assurant un autre bris au quatrième jeu et enlevant le set en blanchissant son adversaire au dernier jeu.

Elle a continué à mettre Svitolina sous pression avec ses puissants coups droits pour faire le bris au début du deuxième set et elle a annulé la tentative de retour de son adversaire au deuxième jeu quand elle a sauvé une balle de bris à 30-40 après un long échange de 17 coups.

Avec de soudaines rafales de vent soufflant de l'argile rouge dans les yeux des joueuses, Ivanovic a conclu le match avec 30 fautes directes, mais sa prise de risques a fonctionné. L'ancienne numéro 1 mondiale a de nouveau fait le bris pour prendre les devants 5-2 et elle a servi pour le match à sa troisième tentative.

«La balle allait dans tous les sens, a décrit Ivanovic. Je suis vraiment heureuse d'avoir gardé mon calme malgré mes coups mal frappés.»

Chez les juniors, la Québécoise Charlotte Robillard-Millette (no 6) a facilement défait la Française Tessah Andrianjafitrimo 6-0, 6-2 dans un match de deuxième ronde.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer