Eugenie Bouchard éliminée dès son premier match

Eugenie Bouchard quitte le terrain après sa défaite.... (Photo: AP)

Agrandir

Eugenie Bouchard quitte le terrain après sa défaite.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Pete Iacobelli
Associated Press
Charleston

Il y a un an, Eugenie Bouchard savait qu'elle s'apprêtait à vivre des moments enivrants à la Coupe Family Circle. Mais à la suite de sa défaite sans équivoque, mercredi, aux mains de l'Américaine Lauren Davis, la Montréalaise ne semble plus savoir dans quelle direction elle va.

Pour un deuxième tournoi consécutif, la Montréalaise a subi l'élimination dès son premier match, s'inclinant 6-3 et de 6-1 face à la 66e joueuse mondiale lors d'un duel de deuxième tour. Le match n'a duré que 67 minutes.

Bouchard, qui était la favorite de la compétition en vertu de son classement de septième joueuse mondiale, a de nouveau été médiocre au service. Son pourcentage de réussite au premier service n'a été que de 52 pour cent, et elle a commis quatre doubles fautes comparativement à un seul as. Bouchard a fait face à huit balles de bris en autant de jeux au service, et n'en a sauvé que quatre.

Après le match, Bouchard, visiblement agacée, cherchait à décortiquer chacun des aspects de son jeu.

«Dès que ce fut terminé, j'ai ressenti de la colère, c'est sûr, mais aussi une certaine confusion à savoir ce qui ne va pas. Je sais que quelque chose ne tourne pas rond, et je veux savoir.»

Davis, qui est âgée de 21 ans, tout comme Bouchard, a été celle qui a attaqué l'adversaire, ce que la Montréalaise ne semblait pas comprendre.

«Il n'y a pas de doute que j'ai été lente aujourd'hui, et dominée, a reconnu Bouchard, qui avait atteint les demi-finales de ce tournoi l'an dernier.

«Habituellement, je suis celle qui domine. C'est certain qu'il y avait quelque chose, je dirais, de pas très bon.»

Davis, qui avait perdu son seul match en carrière face à Bouchard, a gagné neuf des 11 derniers jeux.

«Je ne l'avais jamais battue avant, et je me suis donc présentée sachant que je n'avais rien à perdre.»

Cette élimination hâtive survient à peine dix jours après que Bouchard eut perdu aux mains de l'Allemande Tatjana Maria, alors détentrice du 113e rang mondial, dès sa première sortie à l'Omnium de Miami. Deux semaines plus tôt, à Indian Wells, la Montréalaise avait baissé pavillon en trois manches face à l'Ukrainienne Lesia Tsurenko, 85e joueuse mondiale, dans un duel de quatrième tour.

Du même coup, les responsables du tournoi ont perdu les deux premières têtes de série de la compétition. La Russe Ekaterina Makarova s'est en effet retirée en raison d'un malaise gastrique, mercredi, quelques heures après avoir remporté son premier match.

Makarova a surmonté un mauvais début de rencontre sur la terre battue et pris la mesure de la Chinoise Shuai Zhang 5-7, 6-3, 6-2. Elle a dit par voie de communiqué que son équipe et elle estimaient qu'il était préférable qu'elle soit en santé pour le reste de la saison sur terre battue.

Ça signifie que la 13e tête de série, Irina-Camelia Begu, l'éventuelle adversaire de Makarova au prochain tour, a accédé directement aux quarts de finale.

Begu a battu la Kazakhe Yaroslava Shvedova, 6-0, 6-7(4), 6-4.

Dans les autres matchs, la quatrième tête de série Sara Errani a défait la finaliste de l'an dernier, la Slovaque Jana Cepelova, 6-3, 7-6 (5).

L'ex-championne du tournoi et des Internationaux des États-Unis, Samantha Stosur, s'est inclinée en trois sets de 6-3, 3-6, 6-4 devant l'Espagnole Lara Arruabarrena.

D'autre part, la 12e tête de série, Belinda Bencic, a plié l'échine 4-6, 6-3, 6-2 devant la qualifiée Danka Kovinic.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer