Milos Raonic perd un duel de serveurs

Milos Raonic... (Photo Luis M. Alvarez, AP)

Agrandir

Milos Raonic

Photo Luis M. Alvarez, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steven Wine
Associated Press
Key Biscayne

Il aura fallu près de trois heures, mais John Isner a remporté un duel de titans du service face à Milos Raonic à l'Omnium de Miami, mardi.

L'Ontarien Raonic, cinquième tête de série, a vu son rival s'imposer 6-7 (3), 7-6 (6) et 7-6 (5), en deux heures et 43 minutes.

Il n'y a eu aucun bris dans la rencontre. Pour ce qui est des as, Isner a eu le dessus 25 à 13.

À 4-4 dans le dernier bris d'impasse, Isner a signé un as, après quoi le Canadien a commis une faute directe.

Raonic a grugé un point avec un puissant service, mais Isner a ensuite triomphé sur un coup en décroisé qui a été renvoyé dans le filet.

L'Américain Isner, 22e tête de série, passe donc en quarts de finale, où il va se mesurer à Kei Nishikori, quatrième tête de série.

Le Japonais a dominé 6-1 et 6-2 contre David Goffin, de la Belgique. Nishikori n'a échappé que 10 jeux en trois matches en Floride.

Andy Murray est quant à lui devenu le neuvième joueur actif à atteindre le plateau des 500 victoires lorsqu'il a défait le Sud-Africain Kevin Anderson 6-4, 3-6, 6-3.

Murray, qui a porté sa fiche à 500-155 en carrière, est devenu le 46e joueur de l'ère moderne à réaliser cet exploit, et le premier de Grande-Bretagne. Il a reçu un gâteau sur le terrain pour souligner l'événement.

La troisième tête de série, qui a gagné le tournoi en 2009 et 2013, a atteint les quarts de finale où il y affrontera l'Autrichien Dominic Thiem, qui a pris la mesure d'Adrian Mannarino 7-6 (5), 4-6, 7-5.

Pour venir à bout du géant de six pieds, huit pouces, Murray s'est fié sur sa défensive en y ajoutant quelques attaques bien calculées. Il s'est déplacé d'un coin à l'autre du terrain afin de poursuivre les échanges, et lors du dernier jeu il a donné tout ce qu'il avait pour garder la balle en jeu et enlever deux points cruciaux consécutifs.

Lorsque l'Écossais a pris les devants 3-1 au dernier set, il a crié «Allez!» suffisamment fort pour réveiller tous les vacanciers qui se prélassaient à Crandon Beach, situé tout près. Il a enlevé 12 des 13 points suivants, lors de ses trois derniers jeux au service.

Anderson disposait certes d'un service beaucoup plus puissant, mais Murray n'a perdu que huit points avec sa première balle.

Novak Djokovic a surmonté un déficit d'un set et d'un bris pour triompher d'Alexandr Dolgopolov 6-7 (3), 7-5, 6-0 au quatrième tour.

Dolgopolov menait 4-1 au deuxième set, mais le favori du tournoi a orchestré une remontée qui lui a permis de continuer sa route vers un cinquième titre en carrière à Key Biscayne.

À l'issue du deuxième set, Dolgopolov a demandé l'intervention du thérapeute, qui a enrubanné la plante de chacun de ses pieds. L'Ukrainien a ensuite éprouvé de la difficulté à suivre le rythme du Serbe, ne remportant que trois des 27 points disputés au troisième set.

Après qu'il eut tiré de l'arrière au premier set, Djokovic a brisé sa raquette en signe de frustration. Ç'a suscité les huées de la foule et deux avertissements de l'arbitre, qui ont entraîné un point de pénalité. Il a cependant dominé une série de longs échanges en fin de deuxième set, lui permettant de créer l'égalité dans le match.

Djokovic affrontera au prochain tour la sixième tête de série David Ferrer, qui a pris la mesure de Gilles Simon 7-6 (5), 6-0.

Plus tôt mardi, Tomas Berdych s'est qualifié pour les quarts de finale lorsque Gaël Monfils a chuté et s'est blessé à la hanche.

Berdych, huitième tête de série, menait 6-3, 3-2 quand Monfils a déclaré forfait. Monfils, no 17, a précisé qu'il a subi une contusion à la hanche mais il espère être capable de disputer son prochain tournoi prévu à Houston.

Berdych, finaliste à Key Biscayne en 2010, demeure dans la course au titre après avoir sauvé quatre balles de match contre Bernard Tomic au troisième tour. Il affrontera en quarts de finale l'Argentin Juan Monaco, qui a surpris l'Espagnol Fernandez Verdasco 6-3, 6-3. Verdasco venait lui-même de renverser son compatriote Rafael Nadal.

En double, le Vancouvérois Vasek Pospisil et l'Américain Jack Sock ont atteint les demi-finales en disposant du Croate Marin Draganja et de son coéquipier finlandais Henri Kontinen en trois manches de 6-4, 6-7 (4), 10-5.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer