Eugenie Bouchard bat Serena Williams en 50 minutes

Eugenie Bouchard a signé mardi son premier gain en... (Photo Tony Ashby, AFP)

Agrandir

Eugenie Bouchard a signé mardi son premier gain en carrière contre la numéro 1 mondiale Serena Williams, dans un match de la Coupe Hopman.

Photo Tony Ashby, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Eugenie Bouchard a remporté sa première victoire en trois mois, mardi à Perth, en Australie, et elle l'a fait aux dépens de la n1 mondiale, Serena Williams.

Même si la Coupe Hopman n'est pas une compétition officielle, ce premier gain en carrière contre l'Américaine confirme que la Canadienne travaille dans la bonne direction, à moins de deux semaines des Internationaux d'Australie.

«Elle [Serena] n'a certainement pas joué son meilleur match, au service notamment, mais je suis heureuse de mon jeu», a expliqué Bouchard après une victoire décisive de 6-2 et 6-1, en seulement 50 minutes. «J'ai beaucoup mieux joué que dans mon premier match [une défaite de 0-6 et 4-6 contre la Tchèque Lucie Safarova].»

La sixième joueuse mondiale s'entraîne actuellement avec l'Argentin Diego Ayala, qui était auparavant à l'Académie de Nick Saviano, son ancien entraîneur, dont elle s'est séparée à la fin de 2014. «Je voulais aller dans une autre direction, entendre une autre voix qui m'aiderait à accéder au niveau supérieur, au sommet», a expliqué Bouchard.

«Pour l'instant, je suis avec quelqu'un [Ayala] qui me connaît bien, car il a déjà travaillé avec moi quand j'étais chez les juniors. Ce n'est rien de définitif et je ne sais pas encore avec qui je travaillerai à plus long terme.»

Bouchard s'est surtout dite heureuse de retrouver la compétition. «Après cinq semaines de travail ardu sur les courts et en gymnase, c'est excitant de jouer des matchs. Je suis très compétitive et j'avais hâte de recommencer.»

Comme dans un four

Les matchs de la Coupe Hopman sont disputés dans un stade couvert, mais les courts d'entraînement sont à l'extérieur, où le mercure dépasse régulièrement les 40 degrés... «C'est comme entrer dans un four, a souligné Bouchard. Je parlais à des proches de Montréal, mardi, et ils me disaient qu'il faisait

-30 dehors. Ça fait une différence de plus de 70 degrés! C'est fou! Je préfère vraiment être ici.»

Bouchard et son compatriote Vasek Pospisil (encore vainqueur mardi, cette fois devant l'Américain John Isner) compléteront le tournoi à la ronde de la Coupe Hopman jeudi (à compter de 21h mercredi soir, heure de l'Est), contre l'Italie. Bouchard se mesurera à Flavia Pennetta (12e au monde).

«C'est une joueuse agressive comme moi, qui frappe bien la balle et qui aime prendre l'initiative, a expliqué la joueuse de 20 ans. Ce sera un autre bon match, et c'est ce dont j'ai besoin pour continuer ma préparation», a analysé Bouchard.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer