• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Une pause café vient à la rescousse de Serena Williams 

Une pause café vient à la rescousse de Serena Williams

Tirant de l'arrière 5-0 dans la première manche,... (Photo Reuters)

Agrandir

Tirant de l'arrière 5-0 dans la première manche, Serena Williams a demandé à l'arbitre de chaise si on pouvait lui amener un espresso sur le court.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Perth, Australie

Léthargique et affectée par le décalage horaire, Serena Williams a décidé qu'un café pourrait la requinquer après avoir perdu son premier set 6-0 à la coupe Hopman.

Et la recette a fonctionné à merveille.

Williams s'est ressaisie pour venir à bout de Flavia Pennetta 0-6, 6-3, 6-0 lors d'une journée de chaleur torride à Perth. Par la suite, John Isner a vaincu Fabio Fognini 7-5, 7-6 (4) et les deux Américains ont couronné le tout en gagnant le double pour offrir une victoire de 3-0 face à l'Italie dans le groupe A de cette compétition internationale par équipe mixte.

Williams a plus tard plaisanté au sujet de son «café miraculeux».

Williams, numéro 1 mondiale, s'est esclaffée lorsqu'elle a vérifié avec l'arbitre de chaise, puis avec l'arbitre en chef au sujet du café que la ramasseuse de balle lui a servi sur le court.

«J'en ressentais le besoin, a déclaré Williams. Je leur ai demandé d'avoir un espresso. J'ai demandé si c'était permis parce que je n'ai jamais fait ça auparavant. J'avais besoin de me réveiller.»

Andy Murray a offert deux points à la Grande-Bretagne dans une victoire de 2-1 contre la France dans le groupe B. En simple, il a eu raison de Benoit Paire 6-2, 7-5 et il a fait équipe avec Heather Watson pour procurer le point décisif en double mixte, un gain de 6-4, 2-6, 10-8. Alizé Cornet avait triomphé 6-2, 6-2 de Watson pour permettre à la France d'égaler la confrontation 1-1.

La championne de 18 tournois du Grand Chelem a précisé que la formule de ce tournoi rotation lui enlève de la pression avant les Internationaux d'Australie plus tard ce mois-ci, et elle a également profité de quelques conseils de son père, Richard.

«Mon père m'a dit, "Serena, tu as tout fait, amuse-toi, je te promets que tu jouera mieux", a révélé Williams après le match. Donc, j'essaie de me détendre un peu plus et de jouer comme je sais que je peux jouer.»

Le toit a été fermé pour tenter de rafraîchir le stade de Perth, où les températures ont dépassé les 44 degrés Celsius, lundi, le jour le plus chaud en ville depuis 1991.

Pendant ce temps, il pleuvait à l'autre bout du pays à Brisbane, où Victoria Azarenka, double championne des Internationaux d'Australie, a gaspillé deux balles de match au deuxième set avant de revenir de l'arrière pour vaincre la Tchèque Karolina Pliskova 4-6, 7-6 (7), 6-4.

Azarenka, finaliste à Brisbane l'an dernier, n'est pas tête de série après avoir glissé au 32e rang mondial à la suite de blessures au genou et au pied en 2014. Azarenka a manqué de constance contre Pliskova, qui a sauvé trois balles de bris au dernier set avant de servir pour le match qui a duré trois heures et 13 minutes.

La jeune Américaine Madison Keys a signé une victoire de 7-5, 6-2 aux dépens de la Slovaque Dominika Cibulkova (no 4). Elle a brisé le service de la finaliste des Internationaux d'Australie trois fois au deuxième set qui a brièvement été interrompu par la pluie.

L'Allemande Angelique Kerber (no 3) a vaincu la Française Caroline Garcia 6-4, 6-3 et la Russe Alla Kudryavtseva a défait Bethanie Mattek-Sands 6-4, 6-2.

Dans le tableau masculin, les Australiens ont éliminé deux Français, James Duckworth disposant de Gilles Simon (no 6) et Thanasi Kokkinakis prenant la mesure de Julien Benneteau (no 8) 6-4, 6-3.

À la classique ASB d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, la Slovaque Daniela Hantuchova a surpris l'Italienne Sara Errani, deuxième tête de série, en des manches de 6-3, 6-2.

La Croate Ana Konjuh a vaincu l'Allemande Mona Barthel 6-2, 6-1; l'Américaine Taylor Townsend a défait Yanima Wickmayer 7-5, 3-6, 6-0; et l'Américaine Sloane Stephens (no 6) s'est imposée 6-3, 6-1 face à l'Espagnole Silvia Soler-Espinosa.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer