• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Finales de l'ATP: Novak Djokovic en finale pour la 4e fois 

Finales de l'ATP: Novak Djokovic en finale pour la 4e fois

Novak Djokovic a décroché une 14e victoire consécutive aux... (PHOTO TOBY MELVILLE, REUTERS)

Agrandir

Novak Djokovic a décroché une 14e victoire consécutive aux Finales de l'ATP.

PHOTO TOBY MELVILLE, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Samuel Pétrequin
Associated Press
Londres

Le Serbe Novak Djokovic a surmonté une baisse de concentration pour vaincre le Japonais Kei Nishikori en trois manches, 6-1, 3-6, 6-0 en demi-finale des Finales de l'ATP samedi après-midi, à Londres.

Ce faisant, Djokovic participera à sa troisième finale consécutive au tournoi de fin de saison et tentera de défendre les titres qu'il a remportés en 2012 et en 2013.

Dimanche, il affrontera le vainqueur du duel entre les Suisses Roger Federer et Stanislas Wawrinka, qui aura lieu en soirée. Djokovic cherchera à devenir le premier joueur depuis Ivan Lendl, entre 1985 et 1987, à remporter le tournoi de fin de saison trois années consécutives.

«Kei jouait bien et il s'agit de la meilleure saison de sa vie, mais il a commis de cruciales doubles fautes en troisième manche, a noté Djokovic. C'est certain que je vais regarder la demi-finale. Je vais aller me chercher du maïs soufflé et savourer le match dans le confort de mon lit!»

Djokovic, qui s'est assuré de terminer au premier échelon du classement mondial après avoir remporté ses trois matchs du volet préliminaire, a néanmoins concédé une manche pour la première fois de la semaine.

Visiblement irrité par une foule partisane, le Serbe a semblé perdre sa concentration au début de la deuxième manche.

Djokovic a imposé la cadence de la ligne de fond lors de la première manche et a brisé le service de son rival dès le premier jeu de la seconde manche, donnant l'impression qu'il se dirigeait vers une autre victoire facile. Mais le niveau de son jeu a radicalement chuté lorsqu'il a permis au Japonais de revenir dans le match en commettant une double faute qui a provoqué les applaudissements des spectateurs.

Djokovic a applaudi à son tour, dans un geste sarcastique, et secoué sa tête dans un signe d'incrédulité alors qu'il se préparait à recevoir le service de Nishikori lors du jeu suivant. Harcelé pour la première fois de la semaine, le numéro un mondial n'a pu canaliser sa colère et a eu de la difficulté à reprendre le contrôle de ses émotions, au point où il n'a enregistré que trois coups gagnants et commis huit erreurs directes en deuxième manche. De son côté, Nishikori a commencé à afficher plus de confiance et à toucher les lignes avec ses coups.

Après avoir reçu des soins pour traiter un problème au poignet droit, Nishikori, finaliste aux Internationaux des États-Unis en 2014, a brisé le service de Djokovic grâce à un coup spectaculaire qui lui a permis de se donner une avance de 5-3. Nishikori a attiré son rival au filet avec un amorti, avant de frapper un lob qui lui a donné la chance de conclure l'échange avec un coup droit en croisé, provoquant la joie parmi les spectateurs.

Le point tournant du match est survenu lors du premier jeu de la manche décisive, lorsque Djokovic, qui n'avait perdu que neuf jeux lors de ses trois matchs précédents, s'est retrouvé face à deux balles de bris. Nishikori, qui avait surpris Djokovic en demi-finale à Flushing Meadows, n'a pas été en mesure de saisir la chance qui s'offrait à lui. Il a commis deux erreurs directes d'affilée, et le Serbe a repris le contrôle du duel.

Djokovic a été impitoyable par la suite, et il a prolongé à 31 sa séquence de victoires lors de matchs disputés à l'intérieur.

Malgré la défaite, Nishikori peut se targuer d'avoir fait d'immenses progrès au cours de la saison sous la direction de l'ancienne vedette américaine Michael Chang. Il a remporté quatre tournois en 2014 et grimpé jusqu'au cinquième rang du classement mondial, devenant le premier Asiatique à terminer la saison dans le top-10.

«J'espère avoir la chance de bien me préparer en décembre et de me présenter en confiance, a répondu Nishikori lorsqu'un journaliste lui a demandé s'il serait vu comme l'un des favoris lors des Internationaux d'Australie.

«C'est certain que je vais y aller avec l'espoir de gagner. [...] Je vais devoir m'entraîner avec ardeur pendant l'entre-saison et éviter les blessures. Je pense que j'aurai des chances lors des tournois importants, surtout ceux du Grand chelem.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer