Milos Raonic se retire des finales de l'ATP

Milos Raonic a subi une déchirure du quadriceps... (Photo Glyn Kirk, AFP)

Agrandir

Milos Raonic a subi une déchirure du quadriceps durant son match contre Andy Murray.

Photo Glyn Kirk, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Londres

Le Canadien Milos Raonic ne disputera pas son dernier match de la phase de groupes aux finales de l'ATP en raison d'une déchirure musculaire à la jambe subie dans sa défaite face à Andy Murray plus tôt cette semaine.

Septième tête de série, l'Ontarien s'est à regret désisté pour son match contre le Japonais Kei Nishikori et a été remplacé par le substitut espagnol David Ferrer. Nishikori l'a emporté 4-6, 6-4, 6-1.

Raonic, qui avait une fiche de 0-2 jusqu'ici dans ce tournoi de fin de saison, espérait rebondir face à Nishikori. Il a dit s'être blessé tard dans le premier set de sa défaite de 6-3, 7-6 contre Murray.

«Au début, ça ressemblait à une crampe, mais quand j'ai dû me relever à la suite d'un changement de côté, j'ai su qu'il s'agissait d'autre chose», a expliqué Raonic.

Le Canadien de 23 ans a indiqué que sa déchirure du quadriceps mesure trois centimètres par cinq et qu'elle est profonde de près d'un centimètre.

«C'est certain que présentement, je suis plutôt pessimiste, a déclaré Raonic, qui a ajouté que les médecins lui ont indiqué que de jouer son prochain match pourrait aggraver la blessure et lui coûter jusqu'à six semaines d'inactivité. J'ai eu beaucoup de plaisir dans ce tournoi. C'était bien différent de mon expérience de l'an dernier, alors que je n'étais qu'un substitut.

«Heureusement, j'ai été en mesure de bien jouer à ma dernière compétition (à Paris) pour me qualifier et me donner l'occasion de l'emporter. J'aurais aimé être plus compétitif, mais c'est comme ça.»

Raonic avait hâte à cet affrontement contre le Japonais, qui a remporté quatre de leurs cinq précédents duels.

«L'expérience de la dernière semaine me motive énormément, a-t-il dit. Je trouve que j'ai plutôt bien fait, mais je sais aussi que je peux faire mieux. J'ai été constant tout au long de la saison, mais j'aurais aimé avoir un peu plus d'occasions de gagner de gros matchs.

«Je voulais absolument jouer. Cette compétition sert à vous mesurer contre les meilleurs et à jouer votre meilleur tennis.»

Huitième raquette mondiale, Raonic a expliqué que la décision était de jouer un match à 50% de son potentiel et risquer d'aggraver cette blessure ou de mettre fin avec prudence à sa saison.

«Ça aurait été injuste de disputer un match médiocre pour les partisans ou encore d'avoir à quitter avant la fin du duel. Les médecins m'ont dit que les risques étaient très grands si je décidais de jouer ce match. Ça a influencé ma décision. Je ne voulais pas l'accepter, mais je devais me ranger à l'avis des médecins.»

Raonic, l'un des trois nouveaux venus du tournoi londonien avec Marin Cilic et Nishikori, a remporté un sixième titre en simple à Washington en août dernier. Un mois plus tôt, il a atteint son plus haut rang de classement en carrière en gravissant au sixième échelon.

En Grand Chelem, Raonic a atteint pour la première fois les quarts à Roland-Garros et les demi-finales à Wimbledon.

- Avec Associated Press

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer