Caroline Wozniacki vient à bout de Maria Sharapova

Caroline Wozniacki célèbre après sa victoire au terme... (Photo Edgar Su, Reuters)

Agrandir

Caroline Wozniacki célèbre après sa victoire au terme d'un match marathon de trois heures et 15 minutes.

Photo Edgar Su, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Chris Lines
Associated Press
Singapour

Caroline Wozniacki a estimé que son entraînement pour participer au marathon de New York le mois prochain a joué un rôle important dans sa victoire aux dépens de Maria Sharapova dans un match épuisant de trois sets lors des finales de la WTA.

Wozniacki l'a emporté 7-6 (4), 6-7 (5), 6-2 pour mériter un deuxième triomphe d'affilée contre Sharapova, qu'elle avait vaincue au quatrième tour des Internationaux des États-Unis. Ce résultat dans ce tournoi rotation a porté un dur coup aux espoirs de Sharapova de terminer l'année au premier rang mondial.

Wozniacki, qui a toujours été considérée comme l'une des joueuses les plus en forme du circuit, a révélé que son entraînement supplémentaire à la course en préparation pour le marathon lui a donné plus d'endurance et de confiance dans ce match de trois heures et 15 minutes.

«Je me sens en ce moment comme si, avec tout l'entraînement et la course que j'ai fait, je peux continuer, a confié Wozniacki. Je n'arrêtais pas de me dire pendant le troisième set, "Si tu es fatiguée maintenant, comment vas-tu passer à travers ce marathon? Tu fais mieux de continuer."»

Même si elle croit que son entraînement a amélioré sa capacité aérobique, elle a précisé que le marathon sera une aventure d'une seule fois qu'elle ne recommanderait pas aux autres joueuses.

«Pour faire ça année après année, je ne pense pas que ce soit possible, a poursuivi Wozniacki. Nos corps sont déjà soumis à rude épreuve. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de le faire de nouveau tant que je suis active sur le circuit.»

Sharapova a totalisé 15 doubles fautes, dont deux alors qu'elle était au service pour le premier set, et elle a commis 76 fautes directes. Wozniacki a complété le match, qui a donné lieu à 12 bris, avec 35 fautes directes.

Cette défaite d'entrée de jeu pour Sharapova signifie qu'elle doit atteindre au moins la finale à Singapour et espérer des défaites de Serena Williams à ses deux prochains matchs de groupe pour devancer l'Américaine et terminer la saison au sommet du classement féminin pour la première fois.

Au bris d'égalité du premier set, Wozniacki a tiré de l'arrière 4-2 mais elle a remporté cinq points d'affilée pour enlever le set.

Wozniacki a réussi un bris au début du deuxième set, mais elle a cédé l'avantage au sixième jeu lorsqu'elle s'est plaint à l'arbitre de chaise à propos des problèmes d'éclairage qui ont ponctué le reste du match.

La Danoise s'est toutefois rapidement ressaisie après avoir cédé le set, brisant Sharapova au début du troisième et de nouveau pour y mettre fin.

Les quatre titres remportés par Sharapova en 2014 ont nécessité trois sets, mais c'est Wozniacki, qui envisage de courir le marathon de New York le mois prochain, qui lui a tenu tête pour mériter la victoire cette fois.

Radwanska domine Kvitova

L'autre match de la journée n'a pas nécessité autant d'endurance. Agnieszka Radwanska l'a emporté facilement 6-2, 6-3 contre Petra Kvitova, la championne de Wimbledon.

La Polonaise a offert une performance impressionnante, elle qui avait subi la défaite en deux manches à ses deux précédentes confrontations face à Kvitova. C'est la quatrième année consécutive que les deux joueuses se retrouvent face à face à leur premier match dans les finales de la WTA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer