Coupe Rogers: Sharapova tient le coup

Maria Sharapova... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Maria Sharapova

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Maria Sharapova a mis du temps à retrouver ses repères, hier, lors de son premier match à la Coupe Rogers, au stade Uniprix.

À l'instar d'Eugenie Bouchard, Maria Sharapova n'avait pas disputé de match depuis Wimbledon, il y a un mois. Elle a laissé filer la première manche, 6-4, et a même fait appel à son entraîneur sur le court à 3-4, avant de se ressaisir et de remporter les deux manches suivantes, 6-3 et 6-1, et vaincre l'Espagnole Garbiñe Muguruza, classée 27e au monde.

«On peut s'entraîner autant qu'on veut, c'est toujours différent de se retrouver en compétition, a-t-elle mentionné lors de son point de presse après la rencontre. Une fois sur le court, on ressent davantage la présence du public, l'énergie qui se dégage. On est plus inspirée. Cela n'empêche pas d'être un peu rouillée. Je suis simplement contente d'avoir pu m'en sortir, car mon adversaire était très coriace aujourd'hui.»

Sharapova est l'une des rares participantes à la Coupe Rogers qui s'est permis un congé de tournois entre Wimbledon et Montréal.

«L'avantage est qu'on a du temps, on n'est pas pressé. La saison est longue et, parfois, on est obligé de faire rapidement la transition entre deux surfaces. Mais la saison sur la surface dure est assez longue, et c'est précieux d'avoir toutes ces semaines, car ma plus grande priorité est d'éviter les blessures. Je veux être sûre que mon corps soit bien préparé. Dans les tournois qui viennent, il n'y a pas d'adversaire facile, pas de tableau facile. Chaque tournoi se dispute à un très haut niveau. Il faut bien se préparer. J'ai donc pris le temps qu'il fallait pour cela.»

Une adversaire coriace

Malgré son jeune âge, Muguruza est une adversaire de taille. Sharapova et l'Espagnole avaient disputé un match éprouvant en quart de finale à Roland-Garros, plus tôt cette année. Après avoir concédé la première manche, Sharapova avait gagné les deux suivantes, 7-5 et 6-1. Muguruza venait d'éliminer Serena Williams sèchement en deux manches de 6-2 au deuxième tour. Sharapova a remporté les Internationaux de France quelques jours plus tard.

Muguruza s'est présentée à Montréal dans de bonnes dispositions, après avoir atteint la troisième ronde du tournoi de Stanford, disputé sur ciment, éliminant au passage Dominika Cibulkova (12e au monde) et Daniela Hantuchová (33e).

«J'ai été contente de pouvoir renverser le match, a ajouté Sharapova. Je ne me sentais pas bien sur le court, j'ai fait beaucoup d'erreurs au premier set. Quand on est capable de finir plus fort que l'on a commencé, c'est toujours positif, car on se donne ainsi l'occasion de rester dans le tournoi. On se donne donc la chance de disputer un autre match et de continuer à améliorer son jeu. C'est cela qui m'a plu aujourd'hui.»

Classée sixième au monde, Sharapova affrontera une autre Espagnole au troisième tour, Carla Suárez Navarro. «Elle a un jeu différent de mon adversaire d'aujourd'hui. Son jeu est plus varié, elle a un revers à une main, elle utilise le coup coupé extrêmement bien, et elle se déplace très bien sur le court. Je m'attends à un match physique de sa part. Elle a déjà disputé un tournoi la semaine dernière, elle a pu disputer plusieurs matchs sur ciment déjà. Je suis impatiente de disputer ce match, on ne sait jamais exactement ce qui vous attend, surtout contre une adversaire que l'on n'a pas affrontée depuis longtemps.»

La durée du match entre la qualifiée Heather Watson, 57e au monde, et Dominika Cibulkova, 12e au monde. La Britannique a surpris la redoutable Cibulkova en trois manches de 6-2, 6-7 (3) et 7-6 (5)!

«Pour être franche, je suis passée à autre chose. Et j'aimerais que tout le monde passe à autre chose également...»

Caroline Wozniacki
En réponse à un reporter qui lui demandait si elle se sentait plus en paix depuis sa séparation d'avec le golfeur Rory McIlroy, au printemps dernier.

Le nombre du jour

2h58
La durée du match entre la qualifiée Heather Watson, 57e au monde, et Dominika Cibulkova, 12e au monde. La Britannique a surpris la redoutable Cibulkova en trois manches de 6-2, 6-7 (3) et 7-6 (5)!




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer