Eugenie Bouchard en finale?

Simona Halep et Eugenie Bouchard... (Photos Reuters)

Agrandir

Simona Halep et Eugenie Bouchard

Photos Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Wimbledon) Eugenie Bouchard et Simona Halep ont disputé une manche d'entraînement au All England Club avant le début du tournoi de Wimbledon.

Dans le clan Bouchard, on ne se rappelle pas la marque finale, ni même si les deux joueuses ont eu le temps de terminer leur set, ce qui arrive souvent à l'entraînement. Un trou de mémoire qui n'est pas bien grave de toute façon: le seul résultat qui importe sera celui de la demi-finale d'aujourd'hui...

«Je m'attends au match le plus dur de ma carrière», a dit Bouchard, qui a vaincu hier la septième raquette mondiale Angelique Kerber en quart de finale. Une victoire qui lui permettra de passer assurément du 13e au 8e rang mondial après Wimbledon.

«J'ai confiance que je peux gagner, mais je m'attends à un dur match», a renchéri Halep.

Cette demi-finale, le deuxième match aujourd'hui sur le court central du All England Club, oppose les deux nouvelles vedettes du circuit en 2014: Bouchard, 20 ans, seule joueuse à avoir atteint le carré d'as des trois premiers tournois du Grand Chelem cette année, et Halep, 22 ans, finaliste à Roland-Garros et troisième raquette mondiale. Analyse d'une demi-finale qui s'annonce enlevante.

---

1. Cachez cette ligne de fond

Vous risquez de voir très peu la ligne de fond de terrain à la télé ce matin. Parmi l'élite du circuit féminin, Bouchard et Halep sont probablement les deux joueuses qui excellent le plus à frapper la balle tôt et à jouer près de la ligne de fond en échange. L'athlète de Montréal joue toutefois un tennis un peu plus offensif que son adversaire.

«Simona Halep joue juste et très intelligemment, a souligné Sylvain Bruneau, capitaine de l'équipe canadienne de la Coupe Fed. Elle n'a pas de grand coup, son tennis n'est pas scintillant, mais elle a une belle vitesse de balle et elle est très calme sur le plan mental. C'est une grosse commande pour Eugenie, mais c'est une commande à sa portée.»

STYLE DE JEU: ÉGALITÉ

---

2. Souvenirs d'Indian Wells

Outre ce match d'entraînement au All England Club qui ne compte pas, les deux joueuses se sont affrontées une seule fois au cours de leur carrière. À Indian Wells plus tôt cette année, Simona Halep l'a emporté en trois manches de 6-2, 1-6 et 6-4. «J'ai eu mes chances, c'était serré, j'ai perdu ce match, mais j'ai appris un peu sur son jeu, a mentionné l'athlète de Westmount. Elle peut changer la direction de la balle en échange. Je vais tout donner sur le terrain.»

Halep se souvient aussi de ce match au cours duquel sa rivale avait un bris de service d'avance à la dernière manche, mais elle n'a pu en profiter. «J'ai appris que je devrai me battre jusqu'à la fin contre elle. On verra (aujourd'hui) ce qui arrivera», a poursuivi la troisième raquette mondiale.

DUELS PRÉCÉDENTS: AVANTAGE HALEP

---

3. Le gazon, meilleur allié de Bouchard

Sur terre battue ou sur surface dure, Halep devrait être considérée comme favorite pour l'emporter. Mais le gazon, qui sied un peu mieux au jeu de Bouchard qu'à celui de Halep, brouille les cartes. «Son jeu est plus dangereux sur gazon parce qu'elle frappe plus à plat, elle joue près de la ligne de fond, a analysé Halep. Mais j'aime aussi jouer près de la ligne de fond et être combative.»

En théorie, le gazon est la surface sur laquelle Halep est le moins à l'aise. Sauf qu'elle vient de faire la leçon en quart de finale à Sabine Lisicki, finaliste à Wimbledon l'an dernier. «Je joue de mieux en mieux depuis le début du tournoi», dit-elle.

SURFACE: AVANTAGE BOUCHARD

---

4. Gérer les grandes occasions

Soit, Simona Halep a disputé la dernière finale de Roland-Garros. Mais Eugenie Bouchard disputera aujourd'hui sa troisième demi-finale en trois tournois du Grand Chelem cette année. Elle est la première joueuse à réaliser ce tour de force depuis Dinara Safina en 2009 qui, pour l'anecdote, n'a jamais gagné un titre du Grand Chelem en carrière. Bouchard ne s'en cache pas: son objectif ultime est de gagner des titres du Grand Chelem, que ce soit dans deux jours au All England Club ou plus tard. «Je suis contente d'être en demi-finale, mais je veux définitivement aller plus loin», dit-elle.

EXPÉRIENCE EN GRAND CHELEM: ÉGALITÉ

---

5. Un tableau difficile pour Bouchard

Eugenie Bouchard a eu un tableau beaucoup plus difficile que Simona Halep à Wimbledon. L'athlète de Montréal a affronté une joueuse du top 10 et quatre de ses cinq matchs contre une joueuse du top 25. Simona Halep n'a joué qu'un match contre une joueuse du top 70 (Sabine Lisicki, 19e).

Les deux joueuses ont toutefois impressionné en quart de finale. Bouchard, 13e tête de série, a vaincu l'Allemande Angelique Kerber, 26 ans et septième au monde, en deux manches de 6-3 et 6-4. À 3-3 à la première manche, l'athlète de Montréal a démontré beaucoup de cran en sauvant quatre balles de bris, toutes sur des attaques spectaculaires. Au jeu suivant, c'était au tour de Kerber de se retrouver en difficulté au service, sauvant quatre balles de bris avant de céder sur le cinquième. Ce bris de service fut suffisant pour permettre à Bouchard de remporter la première manche.

De son côté, Halep a gagné les 11 derniers jeux de son match contre Lisicki, 24 ans et finaliste à Wimbledon l'an dernier, pour l'emporter 6-4 et 6-0.

NIVEAU DE DIFFICULTÉ DU TABLEAU: LÉGER AVANTAGE BOUCHARD




publicité

publicité

la boite:4273453:box

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer