• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Andy Murray et Novak Djokovic passent facilement au 2e tour 

Andy Murray et Novak Djokovic passent facilement au 2e tour

Andy Murray... (PHOTO GLYN KIRK, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Andy Murray

PHOTO GLYN KIRK, AGENCE FRANCE-PRESSE

Jacques Klopp
Associated Press
Londres

Wimbledon a commencé lundi comme il avait fini en 2013: par une victoire d'Andy Murray en trois sets lors d'une première journée sous le soleil à Londres.

Vainqueur l'année dernière en finale de Novak Djokovic, l'Écossais a mis fin aux maigres espoirs du talent belge David Goffin (6-1, 6-4, 7-5) sur un ultime as.

Il a été imité un peu plus tard par Djokovic qui s'est dit «on ne peut plus heureux» après sa victoire fulgurante (6-0, 6-1, 6-4) sur le Kazakhe Andrey Golubev pour son premier match de l'année sur gazon.

Le prochain adversaire du Serbe risque d'être plus coriace puisqu'il s'agit de Radek Stepanek, vainqueur de Murray au Queen's il y a dix jours.

Nerveux la veille, très nerveux lundi matin, comme il l'a avoué à la sortie du court, Murray l'était cependant toujours moins que son adversaire qui a mis une bonne heure à entrer dans le match.

Trop tard face à un champion de la trempe de Murray qui passe rarement à côté en Grand Chelem où il n'a encore jamais perdu contre un joueur aussi mal classé que Goffin (104e) et où il n'a plus perdu un premier tour depuis plus de six ans.

«Je suis content, car c'était du haut niveau à la fin», a commenté Murray, 5e mondial, après avoir décroché sa 450e victoire de sa carrière sous les yeux de Shaquille O'Neal, ancienne terreur d'autres raquettes, en NBA, et sanglé d'un impeccable combiné costume-cravate dans le box royal.

Amélie Mauresmo était également là évidemment pour accompagner les premiers pas de son nouveau protégé dans son nouvel habit de tenant du titre, un poids que la Française avait elle-même expérimenté en 2007.

Murray, devenu l'an dernier le premier Britannique en 77 ans à s'imposer sur le vénérable gazon londonien et accueilli en conséquence lundi par le public, a avoué avoir repensé à son jour de gloire en foulant la pelouse sacrée.

«Il y a eu plus d'applaudissements que d'habitude, c'était spécial, a-t-il raconté. Mais une fois assis sur ma chaise, je me suis concentré sur ce nouveau tournoi qui commence.»

Et qui se poursuivra mercredi avec un deuxième tour aux allures de formalité face au Slovène Blaz Rola, 92e mondial.

Murray sera accompagné au deuxième tour par un autre demi-finaliste du dernier Roland-Garros, Ernests Gulbis, sérieux face à Jurgen Zopp (7-6, 7-5, 7-6). Et au moins trois Français, Gilles Simon, Édouard Roger-Vasselin et Jérémy Chardy, qui ont tous tenu leur rang devant Konstantin Kravchuk (6-2, 7-6, 7-5), Filippo Volandri (7-6, 6-2, 6-4) et Daniel Cox (6-2, 7-6, 6-7, 6-3).

«J'ai été bon dans les moments importants et je suis resté solide sur mes jeux de service», a souligné Simon qui n'a eu qu'une balle de break à sauver et qui se «sent bien».

Pospisil n'aura fait que passer

Le Canadien Vasek Pospisil a sauvé trois balles de match avant de finalement s'incliner devant Robin Haase 7-6 (8-6), 4-6, 7-5, 6-3 en première ronde.

Pospisil, qui a célébré son 24e anniversaire de naissance lundi, est arrivé au All England Club après avoir atteint les quarts de finale d'un tournoi sur gazon aux Pays-Bas la semaine dernière, son meilleur résultat en carrière sur cette surface.

Le joueur de Vancouver, 31e tête de série, n'a pu conserver son rythme, s'inclinant à l'issue d'un match d'une heure et 38 minutes.

Pospisil a réussi un total impressionnant de 21 as contre Haase et enregistré 58 coups victorieux contre 44 pour son adversaire, mais il a converti une seule de ses cinq balles de bris.

Le Canadien a concédé le premier set au bris d'égalité et il a fait jeu égal en remportant le deuxième. Haase a ensuite pris les devants 2-1 grâce à un bris dans le dernier jeu du troisième set.

Le Néerlandais s'est assuré un autre bris pour se détacher 3-1 au quatrième set, mais Pospisil lui a offert une vive résistance, sauvant trois balles de match au neuvième jeu.

Mais un coup droit croisé a offert à Haase une autre chance de concrétiser sa victoire, qu'il a saisie quand Pospisil a expédié sa volée dans le filet.

Deux autres Canadiens figurent au tableau principal du tournoi: Milos Raonic, huitième tête de série, et Frank Dancevic.

- Avec La Presse Canadienne

Les résultats

Radek Stepanek (CZE) bat Pablo Cuevas (URU) 6-2, 6-4, 6-4

Gilles Simon (FRA) bat Konstantin Kravchuk (RUS) 6-2, 7-6 (7/4), 7-5

Robin Haase (NED) bat Vasek Pospisil (CAN/N.31) 7-6 (8/6), 4-6, 7-5, 6-3

Mikhail Youzhny (RUS/N.17) bat James Ward (GBR) 6-2, 6-2, 6-1

Yeu-Tzuoo Wang (TPE) bat Alejandro González (COL) 6-3, 6-3, 6-2

Ernests Gulbis (LAT/N.12) bat Jurgen Zopp (EST) 7-6 (9/7), 7-5, 7-6 (12/10)

Sergiy Stakhovsky (UKR) bat Carlos Berlocq (ARG) 6-3, 6-3, 6-3

Jérémy Chardy (FRA) bat Daniel Cox (GBR) 6-2, 7-6 (7/3), 6-7 (6/8), 6-3

Marinko Matosevic (AUS) bat Fernando Verdasco (ESP/N.18) 6-4, 4-6, 6-4, 6-2

Bernard Tomic (AUS) bat Evgeny Donskoy (RUS) 6-4, 6-3, 6-2

Tomas Berdych (CZE/N.6) bat Victor Hanescu (ROM) 6-7 (5/7), 6-1, 6-4, 6-3

Andy Murray (GBR/N.3) bat David Goffin (BEL) 6-1, 6-4, 7-5

Blaz Rola (SLO) bat Pablo Andújar (ESP) 6-3, 6-1, 6-4

Kevin Anderson (RSA/N.20) bat Aljaz Bedene (SLO) 6-3, 7-5, 6-2

Edouard Roger-Vasselin (FRA) bat Filippo Volandri (ITA) 7-6 (7/1), 6-2, 6-4

Tim Pütz (GER) bat Teimuraz Gabashvili (RUS) 2-6, 6-4, 6-2, 6-2

Grigor Dimitrov (BUL/N.11) bat Ryan Harrison (USA) 7-6 (7/1), 6-3, 6-2

Leonardo Mayer (ARG) bat Andreas Seppi (ITA/N.25) 6-3, 2-6, 4-6, 7-6 (7/5), 6-4

Marcos Baghdatis (CYP) bat Dustin Brown (GER) 6-4, 7-5, 2-6, 7-6 (7/4)




À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer