Wawrinka remporte un premier titre en Grand Chelem

Stanislas Wawrinka... (PHOTO AARON FAVILA, AP)

Agrandir

Stanislas Wawrinka

PHOTO AARON FAVILA, AP

John Pye
Associated Press
MELBOURNE

Stanislas Wawrinka a ajouté une victoire contre Rafael Nadal et un premier titre du Grand Chelem à sa liste d'exploits sportifs, dimanche, lorsqu'il a surpris l'Espagnol 6-3, 6-2, 3-6, 6-3 en finale des Internationaux d'Australie.

Wawrinka, qui est âgé de 28 ans, n'avait jamais gagné un set contre Nadal en 12 affrontements en carrière. Dimanche, il a attaqué dès le départ contre le lauréat de 13 titres majeurs en carrière et a retrouvé son aplomb après avoir laissé filer le troisième set contre sa bête noire, qui était blessée.

Nadal a songé à abandonner au second set en raison d'une blessure au dos qui l'incommodait. Après avoir obtenu des traitements, il est revenu sur le court.

«Ce n'est pas de cette façon que tu veux remporter un match de tennis mais, dans une finale d'un tournoi du Grand Chelem, je vais le prendre», a commenté Wawrinka, le premier homme en 21 ans à vaincre le favori et la deuxième tête de série en route vers la conquête d'un titre majeur.

Nadal était le favori pour l'emporter à Melbourne Park, et il pouvait devenir le premier homme de l'ère moderne à remporter les quatre tournois du Grand Chelem à deux reprises chacun - mais encore une fois, les blessures sont venues le hanter. Il compte toujours une seule victoire en carrière aux Internationaux d'Australie.

«Rafa, je suis désolé. J'espère que ton dos ira mieux, tu es un gars formidable, un bon ami et un champion incroyable, a commenté le Suisse lorsqu'il a accepté son premier trophée majeur. L'an dernier, c'était un match complètement fou, que j'ai perdu. J'ai pleuré beaucoup après ce match. Mais beaucoup de choses se sont produites depuis ce temps - j'ignore toujours si je rêve ou non, alors nous verrons demain (lundi) matin.»

Wawrinka s'était incliné en cinq sets devant Novak Djokovic au quatrième tour des Internationaux d'Australie en 2013, à l'occasion du plus long match dans un tournoi majeur cette saison-là. Le Serbe avait poursuivi sa route et décroché un troisième titre consécutif à Melbourne Park, avant de vaincre de nouveau le Suisse en cinq sets en demi-finales des Internationaux des États-Unis.

Wawrinka a finalement pu venger ces défaites, prenant la mesure de Djokovic en cinq sets en quarts de finale - mettant du même coup un terme à 14 revers de suite contre le Serbe.

Il passera maintenant du huitième au troisième rang mondial, lui permettant également de surpasser Federer, le vainqueur de 17 tournois du Grand Chelem en carrière qui a perdu contre Nadal en demi-finales. Wawrinka est donc devenu le joueur suisse le mieux classé sur le circuit de l'ATP pour la première fois de sa carrière.

Federer, un partisan avoué de son compatriote, fut l'un des premiers à le féliciter après sa victoire.

Wawrinka a aussi rompu la série de victoires du «Big Four» - 34 des 35 derniers titres du Grand Chelem ont été décernés à Nadal, Djokovic, Roger Federer ou Andy Murray.

«Stan, tu le mérites vraiment, a dit Nadal. La chance a joué contre moi aujourd'hui, mais tu le mérites vraiment.»

«La dernière chose que je voulais, c'était de me retirer, a poursuivi l'Espagnol. Je déteste faire ça, particulièrement en finale. En même temps, c'est dur de voir que tu travailles pendant toute l'année pour vivre des moments comme ceux-ci, et quand ils arrivent enfin, tu sens que tu ne ne peux pas pousser au maximum.»

Nadal a connu une épouvantable série de blessures aux Internationaux d'Australie, et il a décrit ce tournoi comme étant sa bête noire. Il a triomphé en 2009, et a perdu une bataille historique en cinq sets contre Djokovic en 2012. Il a ensuite dû s'absenter du tournoi en 2013 à cause d'une importante blessure à un genou et la maladie. L'Espagnol a aussi perdu un match de quarts de finale en 2010 et a été ennuyé par une blessure en 2011.

«Ce furent deux semaines très émotives - je suis désolé que ça se termine de cette façon, a-t-il déclaré à l'intention de la foule au Rod Laver Arena. J'ai essayé très, très fort - le tournoi de cette année fut l'un des plus émotifs de ma carrière.»




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer