Milos Raonic avance, Vasek Pospisil déclare forfait

Le Canadien Milos Raonic a défait le Roumain... (Photo Saeed Khan, AFP)

Agrandir

Le Canadien Milos Raonic a défait le Roumain Victor Hanescu, jeudi, au deuxième tour des Internationaux d'Australie.

Photo Saeed Khan, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Melbourne, Australie

Le Canadien Vasek Pospisil a déclaré forfait aux Internationaux d'Australie, jeudi, en raison d'un mal de dos persistant, tandis que son compatriote Milos Raonic a atteint le troisième tour.

Raonic, la 11e tête de série du tableau masculin, a remporté son match après qu'il eut été interrompu au deuxième set en raison de la pluie.

> Consultez les résultats des matchs: hommes / femmes

Il a défait le Roumain Victor Hanescu 7-6 (9), 6-4, 6-4 et son prochain adversaire sera le Bulgare Grigor Dimitrov, qui a vaincu le Taïwanais Lu Yen-Hsun 6-3, 6-3, 7-6 (11).

Pospisil, la 28e tête de série, s'est retiré pendant un match de double, une journée avant son match de simple du troisième tour prévu contre le Suisse Stanislas Wawrinka.

Blessé au dos, Vasek Pospisil a dû recevoir... (Photo Paul Crock, AFP) - image 2.0

Agrandir

Blessé au dos, Vasek Pospisil a dû recevoir des traitements sur le court durant son match de mercredi.

Photo Paul Crock, AFP

Pospisil, 23 ans, et son partenaire autrichien Julian Knowle perdaient 1-2 devant un duo australien au premier tour quand il s'est arrêté. Les médecins venaient de lui dire qu'il risquait de compromettre sa saison s'il continuait.

Il retournera chez lui à Vancouver, vendredi, afin d'amorcer un programme de réadaptation dans l'espoir de pouvoir participer à la Coupe Davis à Tokyo, dans deux semaines.

Pospisil a qualifié son forfait de malheureux et décevant.

«Je suis vraiment déçu de devoir m'arrêter, a-t-il dit. C'était la première fois que j'en étais au troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem. J'avais hâte de donner mon maximum et de saisir l'opportunité, mais malheureusement je ne suis pas en mesure de le faire à ce moment-ci.

«Ce n'est rien de trop grave pour l'instant. Mais il y a un risque important, si je devais continuer à jouer, de provoquer des dommages importants, a ajouté Pospisil. Je ne veux pas ruiner le reste de ma saison. C'était la chose intelligente à faire de m'arrêter, il fallait être prudent avec mon corps, en espérant être prêt à temps pour la Coupe Davis.»

Pospisil a initialement ressenti un malaise en demi-finale contre Wawrinka plus tôt ce mois-ci à Chennai, en Inde, et il a déclaré forfait au deuxième set. Il a ensuite renoncé à disputer le tournoi de Sydney, la semaine dernière.

«Il n'y a rien qui soit vraiment grave, a souligné Pospisil. C'est davantage à titre préventif, je dois ménager mon dos pendant quelque temps.»

Raonic a amorcé son match en soirée, après que les organisateurs du tournoi eurent interrompu le cours du jeu sur tous les courts, sauf ceux dotés d'un toit, en raison de la chaleur accablante de 43 degrés Celsius.

Le Canadien de 23 ans a atteint le troisième tour à Melbourne pour la quatrième année de suite.

«Il y a eu différents niveaux d'adversité mais en bout de ligne, la journée n'a pas été trop difficile, a-t-il commenté. Je suis juste content d'avoir pu passer au travers aussi efficacement que j'ai pu le faire.»

Hanescu, 76e mondial, a défait Raonic au premier tour de la Coupe Rogers à Toronto en 2010, mais il a perdu leur duel suivant à Chennai, au début de l'année 2012.

Raonic a dû batailler ferme au premiet set, alors que chaque joueur a bien fait au service, provoquant la tenue d'un bris d'égalité. Il a résisté à une balle de set, mais il a eu besoin de trois balles de manche pour s'imposer après 56 minutes.

En deuxième manche, Raonic a rapidement réussi un bris de service et il était en contrôle quand les nuages de pluie se sont amenés. Il est revenu remporter le set, a fait de même au troisième et il a récolté la victoire en deux heures et 19 minutes, notamment à l'aide de 27 as.

Raonic a dit s'attendre à un match difficile contre Dimitrov parce que celui-ci peut faire «plusieurs choses différentes».

«Je dois essayer de prendre le contrôle autant que possible, et essayer de dicter le jeu autant que possible.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer