Un duel Williams-Cirstea en finale à la Coupe Rogers

Serena Williams célèbre sa victoire aux mains d'Agnieszka... (Photo Geoff Robins, La Presse Canadienne)

Agrandir

Serena Williams célèbre sa victoire aux mains d'Agnieszka Radwanska.

Photo Geoff Robins, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jason Keller
La Presse Canadienne
Toronto

La favorite Serena Williams a accédé à la finale de la Coupe Rogers après avoir disposé de la troisième tête de série Agnieszka Radwanska 7-6 (3), 6-4, samedi soir.

Il s'agissait du premier vrai test de Williams à ce tournoi, après une semaine de compétition passée à écraser ses adversaires. L'Américaine, classée no 1 mondiale, ne s'est jamais inclinée en six matchs en carrière contre la Polonaise - dont la finale de Wimbledon l'an dernier.

«Elle joue de manière incroyable dans les moments cruciaux et frappe des coups très puissants, et c'est ce qui fait d'elle la meilleure joueuse au monde», a déclaré Radwanska. «Je n'ai pas vraiment pu appliquer mon plan de match ici ce soir.»

Williams tentera de décrocher un 54e titre en simple en carrière sur le circuit de la WTA en affrontant la Roumaine Sorana Cirstea, qui a poursuivi son parcours enchanté plus tôt samedi.

L'Américaine visera dimanche un troisième titre à la Coupe Rogers, après ses conquêtes de 2001 et 2011, et un huitième cette saison sur le circuit de la WTA. Elle a affronté Cirstea à deux reprises auparavant, et l'a emporté en chaque occasion.

Pour sa part, la Roumaine de 23 ans a éliminé la quatrième tête de série Li Na 6-1 et 7-6 (5) pour accéder à la finale de la Coupe Rogers.

Cirstea, 27e joueuse au monde, tirait de l'arrière 2-5 en deuxième manche et 1-4 en bris d'impasse. Elle a prévalu sur une double faute de la cinquième joueuse mondiale.

Cirstea, qui sentait que le tapis lui glissait sous les pieds, a demandé la visite de son entraîneur australien Darren Cahill.

«Il m'a fait réaliser que c'est un processus, qu'il s'agit d'être meilleure et de s'améliorer, a commenté Cirstea. Je ne devais donc pas me mettre de pression sur les épaules. Je devais simplement faire les choses qui m'avaient permis de gagner la première manche. C'est fantastique. Ces victoires sont les siennes, dans un sens.»

Li, une ex-championne des Internationaux de France, a commis 41 fautes directes contre 29 pour Cirstea, mais aucune d'entre elles ne fut plus coûteuse que sa sixième double faute sur une balle de match.

«J'avais l'impression que je pouvais remporter le deuxième set, et ensuite m'attaquer au troisième», a dit Li, qui fut finaliste l'an dernier avant de s'incliner devant Petra Kvitova. «C'est très difficile. Aujourd'hui, je n'ai pas disputé mon meilleur tennis, mais au moins j'ai tenté des choses sur le terrain.»

La feuille de route torontoise de Cirstea comptait déjà comme victimes Kvitova, la championne en titre, ainsi que Jelena Jankovic et Caroline Wozniacki.

«Un nouveau jour, un nouveau match. Ça n'a pas d'importance l'identité de la joueuse que j'ai battue la veille, ou l'exploit que j'ai accompli, a-t-elle déclaré. Ce n'est qu'un autre jour où je dois me présenter et faire les choses qui vont démontrer tout le travail que j'ai mis dans ma préparation.»

Cirstea grimpera au 21e rang de la WTA avec sa présence en finale. La Roumaine est à la recherche de son deuxième triomphe en carrière, après celui à Tashkent en 2008. Elle n'avait pas atteint de finale depuis ce temps, avant son résultat de samedi.

Cirstea a atteint le troisième tour des Internationaux d'Australie en janvier, où Li a été sa tombeuse. En juillet, elle a atteint la demi-finale au tournoi de Stanford.

En double, l'Allemande Anna-Lena Groenefeld et la Tchèque Kveta Peschke ont mérité leur place en finale avec un gain de 6-2 et 6-4 contre Ekaterina Makarova et Elena Vesnina, de la Russie.

Dans l'autre demi-finale, les Canadiennes Gabriela Dabrowski et Sharon Fichman vont se mesurer à Jankovic et la Slovène Katarina Srebotnik.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer