Dans la boîte à lunch des pros

Roger Federer... (Photo: AP)

Agrandir

Roger Federer

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Que trouve-t-on dans la boîte à lunch des Clijsters, Wozniacki et autres vedettes du tennis féminin? Des boissons énergétiques, des craquelins salés, des fraises, des canneberges, des pâtes, un peu de viande et du chocolat au lait.

Page Love, diététicienne américaine qui est consultante pour la WTA lors des tournois, suggère aux meilleures raquettes du monde de prendre un repas de deux à trois heures avant le match et de boire ensuite 1,5 litre d'eau avant de fouler le court afin de bien s'hydrater. «Il faut un repas riche en glucides et faible en gras, avec une petite portion de viande, dit-elle. Il faut aussi des aliments salés comme des cornichons, car un athlète perd beaucoup de sel durant un match.»

Le plus important une fois sur le terrain? S'hydrater au rythme d'un litre et demi par heure de jeu. Page Love déconseille de manger des bananes - une habitude répandue chez les joueurs de tennis -, qu'elle remplace par des craquelins riches en sel. «Les bananes ne sont pas une mauvaise chose, mais elles ne se digèrent pas aussi facilement que les joueurs le pensent», dit-elle.

Victoire ou défaite, il faut boire 0,75 litre d'eau dans l'heure suivant le match, puis 0,5 litre de lait au chocolat pour un apport en protéines. Page Love suggère aussi une portion de fruits comme des fraises ou des canneberges. «Ils aident le corps à récupérer et à prévenir les blessures», dit-elle.

Deux heures après un match, c'est le temps de se mettre à table pour un repas de pâtes ou de riz avec des légumes et une portion modérée de viande.

Les erreurs les plus communes dans la boîte à lunch des joueuses professionnelles? «Certaines joueuses mangent trop de protéines avant un match ou elles mangent une salade qui ne procure pas assez d'énergie, dit Page Love. Il ne faut pas hésiter à saler la nourriture. Après le manque de liquide, le manque de sel est la deuxième cause alimentaire des crampes.»

Page Love sert toutefois un avertissement aux joueurs du dimanche qui veulent s'inspirer de la boîte à lunch des championnes de la WTA. «C'est bien de suivre les mêmes principes, mais il faut ajuster les portions, dit-elle. Les menus varient selon le poids et l'énergie dépensée par l'athlète au cours d'un match, et nous parlons ici d'athlètes professionnels.»

____________________________________

QUOI MANGER LA JOURNÉE D'UN MATCH

De 2 à 3 heures avant le match: 1-2 tasses de pâtes ou de riz, une petite portion de viande (15-20 grammes de protéines)

Dans les 2 heures précédant le match: 1,5 litre d'eau

Durant le match: 1,5 litre d'eau ou de boisson énergétique par heure de jeu

Dans l'heure suivant le match: 0,75 litre d'eau suivi de 0,5 litre de lait au chocolat, une portion de fraises ou de canneberges

2 heures après le match: 2-3 tasses de pâtes ou de riz, des légumes, une portion modérée de viande (20-30 grammes de protéines)

Source: Page Love, diététicienne de la WTA




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer