Artur Beterbiev affrontera Enrico Koelling pour le titre des mi-lourds

Artur Beterbiev... (Photo Jacques Boissinot, archives PC)

Agrandir

Artur Beterbiev

Photo Jacques Boissinot, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Springfield, N.J.

Artur Beterbiev semble avoir finalement obtenu ce qu'il espérait tant. Le Québécois d'adoption affrontera l'Allemand Enrico Koelling dans le cadre d'un combat de championnat des poids mi-lourds le 11 novembre à Fresno, en Californie, a confirmé jeudi par voie de communiqué l'International Boxing Federation.

Cette opportunité s'est présentée à Beterbiev (11-0, 11 K.-O.) à la suite de l'annonce de la retraite du champion en titre des mi-lourds de l'IBF, l'Américain Andre Ward, la semaine dernière.

«L'IBF a reçu une notification officielle selon laquelle le champion du poids lourd de l'IBF Andre Ward a pris sa retraite en laissant ce titre vacant, a expliqué l'organisation dans son communiqué. Le combat d'Artur Beterbiev contre Enrico Koelling, initialement prévu pour identifier le premier aspirant au titre, a reçu une approbation formelle et deviendra un combat de championnat pour le titre vacant des mi-lourds de l'IBF.»

Ce combat sera vraisemblablement présenté en sous-carte du gala mettant en vedette le duel entre les Américains Jessie Magdeleno (25-0, 18 K.-O.) et José Ramirez (20-0, 15 K.-O.).

Beterbiev est toujours impliqué dans un conflit contractuel avec le Groupe Yvon Michel (GYM).

D'ailleurs, ce combat contre Koelling (23-1, 6 K.-O.) se retrouve au coeur du litige. Selon Beterbiev, le promoteur montréalais exigeait que Beterbiev laisse tomber sa poursuite contre GYM pour que le combat face à Koelling ait lieu comme prévu à la fin du mois de juillet à Brooklyn. Il a toutefois été officiellement annulé le 12 juillet.

Quelques semaines plus tard, à la fin du mois de juillet, le promoteur américain Top Rank avait remporté l'appel d'offres pour l'organisation de ce duel éliminatoire, qui devait avoir lieu le 31 octobre - vraisemblablement à Las Vegas. Le problème, toutefois, c'est que les droits promotionnels de Beterbiev et de Koelling n'appartiennent pas à Top Rank.

Récemment, Michel a déclaré à La Presse canadienne «qu'on a soumis des dépositions et on attend la suite des choses. C'est le cours normal dans ces situations. Ma priorité, c'est de faire reconnaître notre contrat. Après cela, on verra. Il reste deux ans à notre association.»

Dans la documentation remise aux médias, le nom de Beterbiev figure toujours à la liste des boxeurs du groupe et on y parle de façon élogieuse de ses réalisations en carrière, tout en mentionnant qu'il y a litige entre le boxeur et le promoteur.

Beterbiev, le champion du monde amateur en 2009 qui est originaire de Khasavyurt, en Russie, a stoppé tous ses adversaires avant la limite. Le pugiliste de 32 ans est classé quatrième chez les prétendants au titre des poids mi-lourds selon le magazine The Ring.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer