Joseph Parker conserve son titre des lourds de la WBO

Joseph Parker... (Photo Nick Potts, PA via AP)

Agrandir

Joseph Parker

Photo Nick Potts, PA via AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nick Parkinson
Agence France-Presse
Manchester

Le Néo-Zélandais Joseph Parker a conservé sa couronne WBO des lourds en battant aux points le Britannique Hughie Fury, cousin du champion du monde déchu Tyson Fury, samedi à Manchester, et veut désormais affronter Anthony Joshua pour la réunification.

Parker, 25 ans, reste donc invaincu en 24 combats, dont 18 remportés avant la limite. Deux juges ont accordé la victoire au Néo-Zélandais 118-110 alors qu'un troisième a vu un match nul 114-114.

De son côté, Hughie Fury a enregistré sa première défaite après avoir aligné 20 victoires en 20 combats, dont dix avant la limite.

«J'ai l'impression d'avoir dominé le combat même s'il s'est très bien battu», a expliqué le Néo-Zélandais d'origine samoane.

«Mais je pense l'avoir attaqué comme il fallait. Il a été vraiment gênant et ses mouvements étaient bons. Mais j'ai placé les coups les plus puissants, je pense», a-t-il ajouté.

Bien aidé par son jeu de jambes et un direct efficace, Fury a longtemps frustré Parker, incapable de toucher son adversaire.

«Je ne comprends pas trop la décision des juges», a déploré le Britannique au sujet du score de 10 rounds à 2 donné par deux juges en faveur de Parker.

Car le combat a été serré, les rounds disputés et peu de coups puissants ont atteint leur cible. C'est finalement le jab fouetté de Fury qui a posé le plus de problèmes au tenant du titre, notamment dans les six premières reprises.

«Il veut unifier et nous aussi»

À la poursuite de son adversaire, Parker s'est même heurté à un barrage de coups rapides avant de se rattraper à partir du 5e round, portant plusieurs crochets du droit sans toutefois placer de coup puissant.

Dans la dernière ligne droite, Parker a fini par accélérer, s'ouvrant un peu plus dans la 8e reprise et lançant une avalanche de coups dans la 9e, dont un crochet du droit précis.

Deux coups précis en début et en fin de 12e round ont scellé la victoire pour le natif d'Auckland.

Parker peut désormais se tourner vers Anthony Joshua. Le Britannique, qui défendra ses ceintures WBA et IBF en octobre face au Bulgare Kubrat Pulev, aurait déjà approché le Néo-Zélandais.

«Il veut unifier et nous aussi», a expliqué David Higgins, le promoteur de Parker, qui a affirmé avoir été contacté par celui de Joshua, Eddie Hearn, en vue d'un combat l'année prochaine.

Et le boxeur de 25 ans sait déjà quelles «faiblesses» il va exploiter face à Joshua.

«Je crois que je me déplace mieux, assure-t-il. Il est puissant et c'est un bon champion, mais, si je dois le combattre, je vais faire ressortir ses faiblesses».

Il s'agissait du premier combat de boxe dans la Manchester Arena, le deuxième événement programmé depuis l'attentat qui a coûté la vie à 22 personnes en mai.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer