Vladimir Klitschko prend sa retraite

Vladimir Klitschko... (Photo Kai Pfaffenbach, archives Reuters)

Agrandir

Vladimir Klitschko

Photo Kai Pfaffenbach, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daphne ROUSSEAU
Agence France-Presse
Berlin

Le boxeur ukrainien Vladimir Klitschko, ex-champion du monde des poids lourds qui a dominé la discipline durant des années, a annoncé jeudi la fin de sa légendaire carrière, renonçant à prendre sa revanche sur Anthony Joshua.

«Après mon dernier combat contre Anthony Joshua, des décisions se sont imposées. Je n'avais jamais imaginé mener un parcours sportif aussi long et réussi (...) je vous remercie tous du fond du coeur», a déclaré le boxeur de 41 ans, champion olympique à Atlanta en 1996, dans un communiqué.

«Il y a des moments dans la vie où on a besoin, ou même envie, de changer de cap dans sa carrière et de se préparer au prochain épisode, c'est mon tour», a-t-il ajouté dans une vidéo de remerciement à ses fans mise en ligne.

Cette annonce a suscité un tel intérêt que son site internet officiel, pris d'assaut par les fans, n'a pas tenu le coup.

Champion du monde des poids lourds de 2000 à 2003 et de 2006 à 2015, il est resté invaincu pendant 11 ans avant de perdre ses ceintures WBA et WBO face au «roi des Gitans», le Britannique Tyson Fury, le 28 novembre 2015.

«Dr Steelhammer»

L'année 2017 a confirmé pour l'un des meilleurs boxeurs de l'histoire la fin de son très long règne.

En avril dernier, il fut en effet défait par KO technique par le jeune Anthony Joshua (27 ans) à Wembley (Royaume-Uni). Le vétéran ukrainien, mis au tapis deux fois, s'était relevé spectaculairement et avait envoyé au sol son adversaire devant une foule de 90 000 spectateurs en délire massés dans la célèbre enceinte londonienne.

La revanche entre les deux colosses, plusieurs fois reportée, notamment en raison d'une blessure à un mollet de l'Ukrainien, n'aura donc jamais lieu.

Celui que ces fans appellent «Dr. Steelhammer» (Docteur marteau d'acier) achève sa carrière sur 64 victoires, dont 54 avant la limite, et cinq défaites.

Le seul a avoir régné plus longtemps dans cette catégorie fut l'américain Joe Louis, puncher de légende, champion du monde pendant 11 ans et 8 mois, qui s'était retiré en 1949 sans avoir connu la moindre défaite dans un championnat du monde.

Basé à Hambourg, Vladimir Klitschko est le frère de Vitali Klitschko (46 ans), ancien champion également dans la catégorie des lourds et actuel maire de Kiev, la capitale ukrainienne.

Vitali et Vladimir ont écrasé la catégorie lourds pendant plus d'une décennie. Les frères ne se sont cependant jamais affrontés, tenant tout au long de leurs longues carrières une promesse faite à leur mère.

Tous les deux se sont taillé une réputation de gentlemen et de fair-play dans un sport où les coups de gueule et d'éclat sont souvent la règle.

Entrepreneur

«Il y a 27 ans, j'ai commencé cette aventure et c'était la meilleure décision de ma vie».

«En faisant ce choix, j'ai pu voyager dans le monde entier, apprendre de nouvelles langues (il parle anglais, allemand, russe et ukrainien NDLR), créer des entreprises, créer des propriétés intellectuelles, aider les personnes dans le besoin».

«Je suis devenu un scientifique, un entrepreneur, (...) un leader, un formateur, un investisseur et bien plus encore», énumère-t-il, regard profond et costume ajusté dans sa vidéo d'adieux.

«J'espère bien que ma nouvelle carrière, que j'ai planifiée et à laquelle j'ai travaillé pendant plusieurs années, aura au moins autant de succès que la précédente».

Klitschko veut entre autres se concentrer sur ses activités d'entrepreneur, en particulier dans l'industrie hôtelière.

Il a investi dans une chaîne d'hôtels de luxe - «11 Mirrors» - en Ukraine et veut la développer en Allemagne et aux États-Unis.

Avec le départ du circuit de Klitschko, Joshua pourrait être opposé au Bulgare Kubrat Pulev, âgé de 36 ans, une ancienne victime de Klitschko et désigné challenger officiel par l'IBF.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer