Stupeur et débordements au Centre Bell

Quelques instants après sa défaite, le Montréalais Steven... (La Presse, Bernard Brault)

Agrandir

Quelques instants après sa défaite, le Montréalais Steven Butler s'est avancé sur son adversaire Brandon Cook pour lui assener une solide droite. Au même moment, un spectateur a lancé une chaudière remplie de glace sur les pugilistes.

La Presse, Bernard Brault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un gala de boxe a dégénéré samedi soir au Centre Bell quand des spectateurs fâchés d'une décision de l'arbitre ont lancé des bouteilles et un seau à glace sur la tête d'un boxeur ontarien. Une bagarre générale a même éclaté après la défaite surprise du Montréalais Steven Butler et la police a dû intervenir.

Cook (18-0, 11 K.-O.) a profité de son... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Cook (18-0, 11 K.-O.) a profité de son expérience pour passer le K.-O. en toute fin de septième round à Butler (18-1-1, 15 K.-O.)

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Quatre personnes ont été transportées à l'hôpital avec des blessures mineures, selon le SPVM. « Deux personnes sont présentement détenues et on essaye de faire la lumière sur les évènements », a expliqué l'agent Raphaël Bergeron tard samedi soir.

Les policiers ont déposé deux accusations d'agression armée et une accusation de voie de fait contre le premier suspect, un homme de 22 ans, qui demeurera détenu jusqu'à sa comparution lundi. L'individu, qui a déjà eu des démêlés avec la justice, sera également accusé de bris de condition.

L'autre suspect, âgé de 23 ans, sera accusé d'agression armée. Il a été relâché sous promesse à comparaître à une date ultérieure.

Dimanche après-midi, les policiers étudiaient toujours les bandes vidéo des caméras de surveillance du Centre Bell pour voir si d'autres arrestations devraient être effectuées.

« Ce sont des évènements très, très navrants. On ne veut jamais voir ça dans le sport, a déploré le promoteur Camille Estephan, organisateur de la soirée. Il y avait beaucoup d'émotion dans l'air et ç'a dégénéré. Je suis désolé pour Brandon Cook qui a reçu un objet lancé de la foule. C'est inacceptable. C'est gênant. »

Butler affrontait samedi son plus dur adversaire en carrière devant 5500 spectateurs. L'Ontarien Brendan Cook, invaincu, avait attiré 500 fans venus de l'autre côté de la rivière des Outaouais. L'atmosphère au Centre Bell était survoltée.

Après un combat âprement disputé, Cook (18-0) a ébranlé son adversaire au sixième round. L'Ontarien a fini le travail au septième avec une combinaison à la tête qui a envoyé Butler au tapis. Butler s'est relevé. Mais l'arbitre Marlon Wright a mis fin au combat. C'était la première défaite du Montréalais (18-1), perçu comme un des plus beaux espoirs de la boxe québécoise.

Les choses auraient pu en rester là. Sauf que des spectateurs étaient furieux contre l'arrêt de l'arbitre. Ils se sont approchés du ring et ont lancé des bouteilles et au moins un seau à glace. Une bouteille a atteint Cook à la tête. Au même moment, selon Cook, Butler s'est approché et l'a poussé ou frappé. L'Ontarien s'est effondré sur le tapis, se tenant la tête.

« Il m'a poussé ou m'a frappé au moment où la bouteille m'a frappé, a dit Cook après sa victoire qui en a surpris plusieurs. Je me suis couvert dès ce moment. Je comprends que des gens proches de lui étaient déçus de la fin du combat, mais ça ne devrait pas arriver dans la boxe. Ça n'a pas sa place. J'ai travaillé vraiment fort pour réussir ce que j'ai fait ce soir. »

« Je ne sais pas si je reviendrais ici l'affronter. J'adore cette ville. C'est la meilleure ville pour la boxe au Canada. Mais je ne mérite pas de me faire frapper derrière la tête après une victoire. Steven Butler n'a pas des bons fans. »

- Brandon Cook

Simultanément, une bagarre a éclaté sur le parterre, des chaises ont été lancées, la situation a dégénéré. Les agents de sécurité ont couru dans tous les sens. Des policiers ont vite investi le parterre du Centre Bell.

« Je suis de l'avis que l'arbitre a fait la bonne chose, note Camille Estephan. Steven est jeune. Il aurait peut-être pu revenir dans le combat, oui. Mais il n'y avait pas de risque à prendre. Je suis content de la décision de l'arbitre. »

QUELLE SUITE POUR BUTLER ?

Steven Butler n'a pas rencontré les médias après sa défaite. Le boxeur est seulement âgé de 21 ans et cette défaite n'est qu'une embuche sur sa route, a assuré Estephan.

« Des défaites comme ça, c'est arrivé avant. C'est arrivé à Bermane Stiverne et il a remonté la pente et a conquis le championnat poids lourd, rappelle Estephan. C'est arrivé à David Lemieux et il a remonté la pente. Je pense que Steven est capable de faire pareil. C'est un jeune avec beaucoup de talent. »

Chose certaine Estephan n'envisage pas de combat revanche pour l'instant. « Je ne pense pas que ce serait l'idéal pour Steven », dit-il.

Le clan de Cook a quant à lui laissé entendre que certains fans montréalais venaient samedi soir de leur enlever le goût de revenir en ville...

- Avec La Presse canadienne




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer