UFC 207: Rousey s'incline dès la première minute contre Nunes

Nunes a rapidement atteint Rousey à plusieurs reprises à... (PHOTO Mark J. Rebilas, USA Today Sports)

Agrandir

Nunes a rapidement atteint Rousey à plusieurs reprises à la tête.

PHOTO Mark J. Rebilas, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Greg Beacham
Associated Press
LAS VEGAS

Le retour de Ronda Rousey dans l'octogone aura duré moins d'une minute alors qu'Amanda Nunes a forcé l'arbitre à arrêter rapidement le combat en finale du gala UFC 207, vendredi.

Rousey (12-2) participait à un premier combat en 13 mois, soit depuis qu'elle avait perdu son titre en subissant une première défaite en carrière contre Holly Holm.

Nunes (14-4), détentrice de la ceinture des poids coqs, a rapidement atteint Rousey à plusieurs reprises à la tête. Rousey a paru être ébranlée et l'arbitre Herb Dean a décidé de mettre fin au duel après seulement 48 secondes, même si Rousey était toujours debout. Rousey a brièvement contesté la décision avant de quitter l'octogone dans les bras de sa mère.

«Oubliez Ronda Rousey, a crié Nunes à la foule au T-Mobile Arena. Elle veut faire des films. Elle a déjà beaucoup d'argent.»

Rousey était devenue une des athlètes les plus célèbres au monde grâce à une série remarquable de victoires dans l'UFC, mais une année complète à l'extérieur de son sport ne lui a apparemment pas permis de boucher les trous dans sa défense.

Nunes avait gagné la ceinture à l'UFC 200 en juillet en pulvérisant Miesha Tate, complétant une ascension spectaculaire. L'expérimentée Brésilienne a perdu trois combats tôt dans sa carrière contre des adversaires que Rousey a facilement battues, mais l'éthique de travail de Nunes et sa durabilité lui ont permis de gravir les échelons pour se retrouver dans l'octogone avec Rousey.

«Je savais que j'allais la battre (Rousey), a dit Nunes. Je suis la meilleure au monde.»

Rousey n'avait jamais vraiment eu de problèmes avant d'affronter Holm en novembre 2015. L'ancienne médaillée de bronze en judo aux Jeux olympiques de 2008 avait accumulé les victoires grâce à sa célèbre clé de bras, mais Holm avait fait mal paraître Rousey en forçant sa rivale à rester debout et en l'envoyant au pays des rêves à l'aide d'un puissant coup de pied à la tête.

Rousey a pratiquement disparu du monde public après sa défaite, passant du temps loin du gymnase pour se concentrer sur sa carrière d'actrice. Après que la ceinture des poids coqs eut changé deux autres fois de mains pendant son absence, Rousey a accepté un retour dans l'octogone avec une occasion de récupérer sa couronne.

Cependant, Rousey a refusé de participer à la promotion du gala, une décision qui va affecter sa part des revenus des ventes à la télé à la carte. Elle devait toutefois recevoir un montant garanti de trois millions $ US, égalant Conor McGregor pour le paiement dévoilé le plus important de l'histoire de l'UFC.

En demi-finale du gala, Cody Garbrandt a remporté la ceinture des poids coqs en battant le champion en titre Dominick Cruz par décision unanime.

Garbrandt (11-0) est demeuré invaincu grâce à une performance magistrale et il a ravi le titre que Cruz (22-2) détenait depuis 11 mois.

Grâce à des frappes précises, Garbrandt a envoyé Cruz au tapis à plusieurs reprises et les juges l'ont favorisé 48-46, 48-46 et 48-47.

Cruz n'avait pas perdu un combat d'arts martiaux mixtes depuis le 24 mars 2007, une séquence de 13 combats dans une carrière marquée par plusieurs retours après des blessures majeures.

Ronda Rousey réfléchit à son avenir

Ronda Rousey réfléchit à la suite à donner à sa carrière, a-t-elle admis samedi au lendemain de sa déroute contre la Brésilienne Amanda Nunes à Las Vegas.  

«J'ai besoin de prendre du temps pour réfléchir à mon avenir», a indiqué Rousey dans un communiqué publié par le groupe audiovisuel ESPN.

«Je me suis préparée non seulement à revenir à la compétition, mais à gagner, mais parfois, même si vous donnez le meilleur de vous-mêmes, les choses ne se passent comme on l'espère», a-t-elle poursuivi.

«Je suis fière de voir l'essor qu'ont pris les combats féminins et je remercie toutes les autres combattantes, y compris Amanda, qui ont rendu tout cela possible», a conclu Rousey.

Le patron et fondateur de l'UFC Dana White a admis dès vendredi soir après la défaite de l'Américaine, qui a reçu trois millions de dollars pour ce combat, qu'il n'était pas sûr de la revoir en compétition.

«Elle n'a plus besoin de cela, elle est très riche, mais c'est aussi quelqu'un qui aime la compétition, on verra ce qu'elle va décider», a indiqué White.

- Avec AFP




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer