Tyson Fury aurait été testé positif à la cocaïne

Le champion du monde des poids lourds, Tyson... (Archives AP, Martin Meissner)

Agrandir

Le champion du monde des poids lourds, Tyson Fury.

Archives AP, Martin Meissner

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le champion du monde des poids lourds, Tyson Fury, a testé positif à la cocaïne, et en conséquence il devrait perdre ses ceintures, a rapporté le site Internet d'ESPN vendredi matin.

Fury, qui s'est retiré la semaine dernière d'un combat revanche contre l'ex-champion Wladimir Klitschko le 29 octobre pour des motifs mystérieux, a récemment appris le résultat du test réalisé sur l'échantillon «A».

Klitschko et Fury avaient accepté de se soumettre à un test antidopage en prévision de leur combat revanche, qui était sanctionné par l'Association volontaire antidopage (VADA), basée à Las Vegas.

L'Anglais s'était soumis à un test antidopage aléatoire le 22 septembre à Lancaster, en Angleterre, et les résultats du test se sont révélés positifs à la benzoylecgonine, le principal métabolite de la cocaïne et le marqueur pour un test positif à une substance interdite.

Le test de dépistage des drogues de performance de la VADA est réalisé séparément, et en conséquence il prend plus de temps à être analysé. Les résultats ne sont donc toujours pas connus.

Selon la présidente de la VADA, la Dre Margaret Goodman, Fury a immédiatement demandé qu'on analyse l'échantillon «B».

Si les résultats s'avèrent identiques, Fury perdra ses ceintures de champion des poids lourds. Il devait défendre ses titres dans un combat revanche contre Klitschko le 29 octobre au Manchester Arena de Manchester.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer