Lutte: deux entraîneurs mongols suspendus pour trois ans

Deux entraîneurs de lutte de la Mongolie avaient... (Photo Marcio Jose Sanchez, AP)

Agrandir

Deux entraîneurs de lutte de la Mongolie avaient retiré leurs vêtements afin de protester contre une décision des officiels aux Jeux de Rio.

Photo Marcio Jose Sanchez, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Les deux entraîneurs de lutte de la Mongolie qui ont retiré leurs vêtements afin de protester contre une décision des officiels aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro ont été suspendus pour trois ans.

Selon une lettre de la United World Wrestling (UWW), la fédération internationale, envoyée à la fédération mongole le 13 septembre dernier et dont l'Associated Press a obtenu copie mercredi, les entraîneurs Tserenbaatar Tsogbayar et Byambarinchen Bayaraa ont été bannis de toutes compétitions internationales jusqu'en août 2019.

La fédération nationale mongole a également écopé d'une amende de 50 000 francs suisses, soit plus de 67 000 $ CAN.

Le geste de protestation des entraîneurs mongols est survenu quelques instants après que les officiels eurent accordé la victoire à l'Ouzbek Ikhtiyor Navruzov aux dépens de Mandakhnaran Ganzorig. L'Ouzbek a obtenu un point supplémentaire après que le lutteur mongol eut esquivé une prise et commencé à célébrer trop rapidement, alors qu'il restait moins de 10 secondes à faire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer