Le WBC ne suspendra pas Alexander Povetkin

Alexander Povetkin... (Photo Gero Breloer, archives AP)

Agrandir

Alexander Povetkin

Photo Gero Breloer, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Mexico

Le WBC a décidé de ne pas suspendre le Russe et aspirant au championnat des poids lourds Alexander Povetkin, qui a échoué un test révélant la présence de meldonium, une substance interdite.

L'organisaton lui ordonne aussi d'affronter le Québécois d'origine haïtienne Bermane Stiverne, pour un titre par intérim, mais on ne sait pas si Povetkin va accepter le combat.

Povetkin devait se mesurer au champion WBC des poids lourds Deontay Wilder des États-Unis en mai, avant qu'on apprenne l'échec du test antidopage.

Wilder a pu défendre sa ceinture face à Chris Arreola le mois dernier, battant ce dernier pour garder son titre.

Wilder est toutefois blessé, et il se serait surprenant de le revoir dans le ring avant 2017.

Le WBC dit que Povetkin doit subir d'autres tests à ses frais pendant un an. On ne le suspend pas vu «l'imposssibilité de prouver scientifiquement» qu'il a eu recours au meldonium après le 1er janvier 2016, date à laquelle le produit est devenu interdit à la boxe.

S'il échoue un autre test d'ici un an, le WBC va le suspendre indéfiniment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer