Klitschko veut saisir la justice contre Fury

Le combat doit se tenir le 29 octobre... (PHOTO PATRIK STOLLARZ, archives AFP)

Agrandir

Le combat doit se tenir le 29 octobre à Manchester, mais selon Klitschko (à gauche), l'entourage de Fury conteste le contrat.

PHOTO PATRIK STOLLARZ, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BERLIN

L'Ukrainien Vladimir Klitschko a annoncé mercredi vouloir entamer une procédure judiciaire contre le champion du monde britannique des poids lourds Tyson Fury, en raison d'un contentieux sur leur combat-revanche pour le titre mondial.

Fury, qui avait dépossédé en novembre à la surprise générale Klitschko - 40 ans, invaincu pendant 11 ans - de ses ceintures WBA, WBO et IBO, avait repoussé la revanche initialement prévue le 9 juillet à cause d'une blessure à une cheville.

Le combat doit se tenir le 29 octobre à Manchester, mais selon Klitschko, l'entourage de Fury conteste le contrat.

«Malheureusement, l'équipe de Fury a essayé à plusieurs reprises de changer les termes du contrat déjà signé, et cela se répète sans arrêt», affirme Klitschko, qui habite à Hambourg (nord de l'Allemagne), dans une vidéo postée sur Twitter.

«Pour protéger mes droits et pour que la revanche ait lieu, je suis forcé d'aller au tribunal»

L'équipe de Fury n'a pas encore réagi. Le gérant de l'Ukrainien, Bernd Boente, a de son côté confirmé l'action en justice.

«Nous avons un contrat valide, mais Fury fait subitement des demandes absurdes», a-t-il indiqué à l'agence de presse SID, filiale de l'AFP, sans préciser davantage.

«Je ne sais pas s'ils essayent d'éviter le combat d'une manière ou d'une autre», a-t-il dit, ajoutant que la date du 29 octobre est «réalisable pour toutes les parties.»

Fury, très controversé pour ses déclarations stigmatisant les femmes ou l'homosexualité, avait été suspendu provisoirement le 24 juin par l'agence antidopage britannique (UKAD) après la détection d'une substance prohibée dans son urine en février. La suspension avait été levée en attente d'une audition, qui doit se tenir le 4 novembre.

Fury avait menacé de porter plainte contre UKAD et les autorités de son sport.

Les médias britanniques avaient rapporté que des niveaux élevés de nandrolone, un stéroïde anabolisant, avaient été découverts lors d'un contrôle effectué avant sa victoire contre Klitschko.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer