Gala Pascal-Kovalev: combat acharné entre Lafrenière et St-Juste en sous-carte

Renan St-Juste et Francis Lafrenière... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Renan St-Juste et Francis Lafrenière

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Déjà, à la fin janvier, il y a un candidat au combat de l'année sur la scène canadienne. L'affrontement qu'ont offert les moyens Renan St-Juste et Francis Lafrenière pour le titre international de l'International Boxing Federation (IBF) fera longtemps office de référence.

Assurément le combat préliminaire le plus excitant de la soirée, les deux pugilistes se sont livrés une véritable guerre. Les deux hommes ont décidé de laisser toute forme de défense de côté pour ce duel, qui aurait pu être disputé dans une cabine téléphonique tellement ils ne se sont pas lâchés d'une semelle.

Coupé au-dessus de l'oeil droit dès le deuxième assaut, Lafrenière (11-5-2, 6 K.-O.) a également été pénalisé d'un point pour coup bas au huitième. Mais le boxeur de St-Clet a dominé St-Juste (26-5-1, 18 K.-O.), qui a bien failli être passé K.-O. au neuvième, alors qu'il a littéralement été sauvé par la cloche.

Au final, Lafrenière a signé une victoire par décision unanime de 99-90 et deux cartes de 97-92.

S'il n'est pas le combat de l'année, ce duel aura apporté de l'eau au moulin des amateurs appréciant particulièrement les combats locaux.

Bonne soirée pour les Québécois

D'ailleurs, les Québécois ont connu une bonne soirée lors des combats préliminaires. Steven Butler (14-0-1, 11 K.-O.) a dû trimer dur face à l'Angolais Antonio Hoffman (13-1, 9 K.-O.), mais il a profité des chutes de son adversaire aux premier et huitième rounds pour l'emporter par décision unanime de 79-71, 78-72 et 78-72 et demeurer invaincu chez les super mi-moyens.

Butler devra par contre apprendre à respecter davantage ses adversaires sur le ring. Face à un pugiliste plus redoutable qu'Hoffman - qui a néanmoins offert une belle opposition - il aurait pu payer cher pour la manie qu'il a de porter le visage en avant, les mains bien basses.

Le mi-moyen David Théroux (9-1, 6 K.-O.) n'a pas traîné face au Mexicain Juan Armando Garcia (13-3-2, 6 K.-O.). Après deux rounds tout à son avantage, Théroux a envoyé Garcia au tapis, avant que l'arbitre Alain Villeneuve ne stoppe le combat à 2:46 du troisième round.

Puis, chez les super coqs, Vislan Dalkhaev (5-0, 1 K.-O.) a vaincu Alan Salazar (5-2, 2 K.-O.). Les trois juges ont accordé un pointage de 40-36 en faveur du protégé de Marc Ramsay.

Après le combat principal, le mi-moyen Sébastien Bouchard (11-1, 4 K.-O.) devait affronter Damian Mielewczky (9-1, 7 K.-O.).

Mikhaylenko sans trop forcer

En demi-finale, Dmitry Mikhaylenko (21-0, 9 K.-O.) a livré un combat méthodique, mais fort ennuyeux face à Karim Mayfield (19-3-1, 11 K.-O.), qui n'avait pas boxé depuis novembre 2014 et qui avait été appelé en renforts de dernière minute en remplacement de Ray Robinson, blessé dans un accident de la route il y a quelques semaines.

Mikhaylenko a signé une victoire par décision unanime (100-90 deux fois et 99-91) pour mettre la main sur le titre de la United States Boxing Association (USBA) des mi-moyens.

En début de soirée, le super mi-moyen lituanien Virgilijus Stapulionis (26-3-1, 19 K.-O.) n'a fait qu'une bouchée du Hongrois Laszlo Fazekas (28-24-1, 18 K.-O.), qu'il a envoyé quatre fois au tapis en moins de deux rounds.

Un peu plus tard, Cassius Chainey (6-0, 4 K.-O.) a donné une raclée au Hongrois Zoltan Csala (9-5, 7 K.-O.). L'arbitre a stoppé le combat à 2:50 du troisième round, alors que Csala en avait de toute évidence plein les bras.

Le super léger Joel Diaz (21-0, 17 K.-O.) - un protégé de Jean Pascal - s'est facilement débarrassé d'Abraham Gonzalez (22-12-1, 11 K.-O.) par K.-O. technique à 1:45 du deuxième round. Avec une fiche de 21-0, il serait temps qu'il affronte des adversaires dignes de ce nom.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer